ApostropheOn fait peau neuve ! Découvrez notre nouveau site PDLV.frApostrophe
Home
Home

Faut-il un permis pour construire un garage en bois ?

Faut-il un permis pour construire un garage en bois ?

Article partenaire

Vous avez un grand terrain mais pas de garage ? À que cela ne tienne : votre voiture peut être protégée en faisant le choix d'un garage en bois. C'est une solution à la fois économique et durable pour agrandir l'espace de votre maison et mettre à l'abri vos véhicules. Puisqu'il en existe plusieurs tailles, cela semble être la solution parfaite. Mais comme pour tout aménagement extérieur, des questions juridiques se posent. Faut-il impérativement un permis de construire afin d'apposer légalement un garage en bois sur votre terrain ?

Une législation complexe

Comme souvent, l'administratif est particulièrement fastidieux et nécessite un Doliprane. Dans le cas d'un garage en bois, plusieurs éléments sont à prendre en compte afin de déterminer s'il est nécessaire ou non d'établir un permis de construire. Si le garage est collé à votre maison, la situation est différente que s'il en est séparé. Dans ce cas, il devient une annexe et la législation change. Tous ces paramètres sont donc à prendre en compte afin de choisir la bonne taille de garage et surtout son emplacement.

Voici les trois cas qui impliquent d'avoir un permis de construire :

  • Si la commune dans laquelle vous résidez n'est pas une zone urbaine soumise à un plan d'occupation des sols (POS) ou à un plan local d'urbanisme (PLU) et que la surface de plancher comme celle du sol strictement égales ou inférieures à 20 m2 ;
  • Si la communication est une POS ou PLU et que la surface de plancher ou celle occupée sur le terrain sont inférieures ou égales à 40 m2 ;
  • La surface de totale de plancher de votre maison est supérieure à 150 m2 et que sur la surface de plancher et au sol est inférieure ou égale à 20 m2.

Précisons que si votre garage en bois est une annexe et qu'il n'est donc pas relié à votre maison, alors la surface au sol doit être comprise entre 5 et 20 m2. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter la mairie de votre commune, qui vous fera part d'éventuelles dispositions particulières.

Quelles précautions prendre ?

Au moment de l'achat et de la pose de votre garage en bois, il est nécessaire de disposer de l'autorisation ou du permis de construire si nécessaires. Veillez à respectez les normes constructives (DTU) de votre ville ou commune afin de ne pas être embêté par la suite. De même, il est possible de souscrire à une assurance en cas d'aléas de chantier. Cela n'est nullement une obligation mais cela peut être nécessaire si le professionnel que vous missionnez n'en dispose pas.

Veillez aussi à choisir la bonne taille de garage en bois. Chaletpro.fr propose une large gamme, vous permettant de stocker une ou plusieurs voitures. L'avantage, c'est qu'il s'agit de bois de qualité, conçus pour durer grâce à un traitement spécifique. En plus, c'est particulièrement élégant tout en évitant de construire un "vrai" garage en brique dont le coût sera infiniment plus élevé.

Combien coûte un permis de construire ?

C'est gratuit ! En revanche, vous serez redevable par la suite de la taxe d'aménagement. Il s'agit d'un impôt local facturé pour toute construction dont la superficie est supérieure à 5 m2 ou bien lorsque la hauteur sous plafond est supérieure ou égale à 1,80 m2. Cela concerne également les caves et les combles. Les abris de jardin, même lorsqu'ils sont démontables, sont concernés. Votre garage en bois en fera donc partie également. Le coût est calculé par mètre carré avec une valeur déterminée par chaque commune. En Île-de-France, ce coût est de 860 € par mètre carré. Il existe un outil vous permettant de calculer précisément le coût de la taxe d'aménagement de la construction.

Notons que les surfaces non couvertes ne sont pas concernées mais nous nous accorderons sur le fait qu'un garage non couvert ne présente pas de réel intérêt !

Partager cet article

Suivez-nous !

Facebook TwitterInstagram Youtube
Fiat Panda 100HP PDLV
 

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a bien prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 Type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Découvrez la team PDLV

 
Thomas Drouart

Partager cet article