ApostropheOn fait peau neuve ! Découvrez notre nouveau site PDLV.frApostrophe
Home
Home

Et pour les pièces détachées de moto, comment ça se passe ?

Et pour les pièces détachées de moto, comment ça se passe ?

Si nous parlons régulièrement de la problématique des pièces détachées pour automobile, le cas des motos est lui aussi particulièrement intéressant. Nos amis motards sont également demandeurs de pièces pour réparer ou préparer leurs montures. Et souvent, c'est un véritable casse-tête pour trouver des pièces de qualité au prix le plus juste. Si les vendeurs sont nombreux, tous ne sont pas aussi sérieux les uns que les autres.

Privilégiez le neuf à l'occasion

Pour vos pièces détachées de moto, il est vivement de recommandé de préférer les pièces neuves à celles d'occasion si cela touche la mécanique ou les équipements de sécurité. En effet, le contrôle des pièces est souvent plus compliqué, d'autant plus que les deux-roues ne sont pas soumis au contrôle technique. Une moto saine d'une épave, ce n'est donc pas si simple à détecter puisque par exemple, la pollution n'est jamais relevée. Vous me direz, cela à ses avantages puisqu'il est plus simple de préparer sa moto, à condition d'avoir un assureur capable de tenir compte de ce paramètres. De nombreuses boutiques en ligne ont vu le jour, à l'instar de XLmoto qui propose un large choix. Les pièces neuves, cela représente forcément un coût. Pour certains éléments, il est indispensable de choisir des pièces de qualité. Bien que l'absence de contrôle technique pourrait pousser certains à céder à la tentation de l'économie, il est indispensable de ne pas négliger sa sécurité à moto.

Prenez le temps de comparer les prix afin de trouver les meilleurs rapports qualité/prix du marché. La force que l'on a, c'est que les forums et groupes Facebook sont plus nombreux que jamais. Les bons plans sont faciles à obtenir, il faut donc en profiter ! Les boutiques physiques existent également, pour tous les types de motos, je vous invite à les consulter également car rien ne vaut les conseils d'un professionnel sur place.

Les casses : oui mais...

Les casses automobiles sont nombreuses et toutes n'acceptent pas les motos. Pourtant, certaines disposent d'un espace dédié aux deux-roues. Il faut dire que la valorisation des motos usagées est bien réelle, avec toujours une forte demande. Là encore, tout n'est pas récupérable sur une moto en casse. Pour les équipements de sécurité, on passera bien sûr son tour ! À l'inverse, certains équipements peuvent être récupérés sans trop de risque, comme des rétroviseurs, une roue, un garde-boue ou encore un siège. L'achat de pièces ayant déjà eu une vie permet de diminuer l'impact écologique tout en s'offrant des pièces ayant déjà eu une vie.

En somme, tout cela est une question de logique. La surface qui lie votre moto à la route est minime, il est donc vital d'avoir de bons pneus et que tout ce qui touche à la sécurité soit dans le meilleur état possible. Certaines pièces, comme les suspensions, sont mises en contrainte assez fortement puisque seulement deux roues doivent tout amortir... Veillez donc à toujours prendre des pièces d'une qualité au moins égale à celles montées d'origine par le constructeur.

Comment trouver la bonne référence de pièces ?

Afin de trouver la référence exacte pour vos pièces motos, il est nécessaire de vous référer au manuel d'entretien. Si vous n'en disposez plus, il est probable que certaines pièces détachées, notamment les carénages, aient une référence gravées à l'intérieur. Celle-ci vous garantit d'acheter des pièces compatibles. En cas de doute, demandez au professionnel de vérifier la compatibilité. Au même titre que les voitures, certains sites vous permettent le numéro d'immatriculation de votre moto afin de personnaliser les recherches. Cela n'empêche pas qu'il faut être vigilant sur les pièces et les contrôler dans les plus brefs délais.

Partager cet article

Suivez-nous !

Facebook TwitterInstagram Youtube
Fiat Panda 100HP PDLV
 

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a bien prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 Type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Découvrez la team PDLV

 
Thomas Drouart

Partager cet article