La Porsche 911 (991) GT3 RS dévoilée à Genève

Thomas DROUART      8 Mars 2015       Actualité

La Porsche 911 (991) GT3 RS dévoilée à Genève

Porsche a profité du Salon de Genève pour dévoiler sa nouvelle 911 GT3 RS. L'occasion de revivre l'histoire de ces modèles un peu particuliers et d'apprécier (ou non) ce nouveau millésime, qui, à défaut de décorations exclusives, innove sur plusieurs aspects...

 

11 années de Porsche 911 GT3 RS


La première 911 a arborer le logo GT3 RS fut la 996. C'était en 2004 quand Porsche a décidé de produire une version plus exclusive encore que la GT3 et qui serait dédiée surtout à la course. Sur les 200 exemplaires initialement prévus, 681 seront finalement produits. Le succès est réel est les combinaisons de couleur proposées (blanc-bleu ou blanc-rouge) plaisent.

La 997 GT3 RS existera avant et après le restylage. Ainsi, on retrouve la phase 1 à cylindrée 3,6 litres et la phase 2 qui culmine à 3,8 litres. Des couleurs vives sont employées sur la phase 1 (dominante verte, orange, noire ou encore grise) tandis que la phase 2 oscillera entre gris foncé, blanc ou encore bleu. Une version à 4,0 litres verra également le jour.

La Porsche 911 de type 991, produite depuis 2010 comporte un grand nombre de versions au sein de sa gamme. Ce sont désormais 21 versions de 911, de la sage Carrera de 350 chevaux, jusqu'à la Turbo S qui en affiche 560. La gamme comporte 8 cabriolets et 3 versions Targa.
 

La Porsche 911 (991) GT3 RS dévoilée à Genève

À ceux qui trouvent la dernière 911 GT3 trop sage, la GT3 RS devrait les combler. La belle arbore une esthétique plus démonstrative. On notera des prises d'air sur les ailes avant et un imposant aileron, deux appendices qui la différencie directement de sa consœur. La belle arbore de nouvelles jantes en 20 pouces à l'avant et 21 pouces à l'arrière, qui la cloue à la route. Comme la GT3 "classique", la RS dispose de roues arrières directrices qui braquent moins que celles de l'avant mais permettent d'améliorer sensiblement les vitesses de passage en courbe. Autre modification moins perceptible au premier coup d'œil : un bosselage se prolonge du capot au toit, améliorant l'aérodynamique. Très typée course, cette GT3 RS impressionne...

La Porsche 911 (991) GT3 RS dévoilée à Genève

Le Flat-6, contrairement aux rumeurs, est toujours atmosphérique et passe de 475 à 500 chevaux. Une performance honorable, conjugable uniquement à la boîte PDK, qui garantit le 0 à 100 km/h en 3,3 secondes et une vitesse de pointe à 310 km/h. Sur la balance, elle affiche 1,42 tonne, soit 10 kg de moins que la version GT3. Cela a été rendu possible par l'utilisation massive d'alcantara, un toit en magnésium pour baisser le centre de gravité mais aussi par des portes, ailes et capots en fibre de carbone. Pas de sièges à l'arrière mais un arceau imposant abritant deux élégants baquets équipés d'harnais six points.

La Porsche 911 (991) GT3 RS dévoilée à Genève

La carrosserie ne peut recevoir qu'un nombre limité de couleurs. Aux côtés du Blanc et de l'Argent GT métallisé (de série), on notera l'Orange Fusion, présenté sur nos illustrations et l'Ultraviolet, un violet surprenant et assez déroutant mais qui pourrait plaire ! L'intérieur peut être coloré en choisissant un intérieur cuir. Les freins en céramique ne sont pas de série mais demeurent en option, moyennant 9 264 €. Hormis cela, l'équipement reste correct. Voiture de course homologuée sur la route, cette 911 GT3 RS a déjà fait ses preuves sur l'impitoyable tracé du Nürburgring où elle a réalisé le score de 7 minutes et 20 secondes. C'est mieux que la Carrera GT de 2003. Le record absolu restant à la Porsche 956 qui en 1983 réalisa l'exploit du 6 minutes et 11 secondes avec Stefan Bellof au volant.

La Porsche 911 (991) GT3 RS dévoilée à Genève

Alors que la GT3 s'achète aujourd'hui à moins de 140 000 €, ce sont près de 185 000 € qui sont exigés pour prendre possession de la toute dernière Porsche 911 GT3 RS. Résolument taillée pour la piste, cette 911 conserve l'avantage d'être utilisable sur route ouverte. Ses performances en font l'une des 911 les plus efficaces. Il n'y a guère que la version Turbo S qui fera mieux sur le plan des performances avec le 0 à 100 km/h en 3,1 secondes à condition d'opter pour le pack Sport +.


Commentaires