Audi SQ7 : entrecôte sauce au fioul

Thomas DROUART      21 Avril 2015       Actualité Diesel

Audi SQ7 : entrecôte sauce au fioul

Après un Q7 de première génération au fort succès, Audi réitère l'expérience en proposant une descendance à son mastodonte. Alors que l'heure est à la raison, c'est une version à vocation sportive qui nous est proposée. Mais que vaut-elle vraiment ? Nous l'avons illustrée.


Lancé en 2006, le Q7 s'est rapidement imposé comme le 4x4 à tout faire, toujours en tenue élégante et plus habile sur les routes que sur les sentiers battus. Il faut dire que l'imposant tout-terrain des villes accuse une masse approchant des 2,5 tonnes, difficile dans ces conditions de terrasser les Land Rover. En revanche, côté motorisation, Audi y a mis le paquet avec des V6 et V8 essence ou diesel, qui a défaut d'être sportifs rendait le Q7 agréable à conduire. La version la plus sportive est étrangement un diesel, et plus particulièrement un V12 TDI, proposé sur le Q7 de 2009 à 2012. Malgré une image forte et des ventes correctes, il n'était plus politiquement correct d'offrir une telle motorisation en 2015.

Audi SQ7 : entrecôte sauce au fioul

Apparue en 2015, la seconde génération se contente exclusivement de moteurs V6, un brin plus sages que les V8 mais surtout plus économes. Car sur ce point, Audi a aussi misé sur une cure d'allègement conséquente en recourant à l'aluminium. Au final, près de 300 kg ont été gagnés. Et là encore, une version sportive verra le jour d'ici peu. Il s'agit du SQ7, que nous vous avons illustré ici. Dans la suite logique de son petit frère SQ5, il devrait revêtir une esthétique qui lui est propre, avec notamment des jantes redessinées, une ou des teintes exclusives, nous avons pensé à un orange vif qui dynamiserait sa ligne, mais aussi à une calandre spécifique et à un arrière revu. Les pare-chocs avant pourrait s'inspirer de ceux du SQ5 en intégrant le même diffuseur à quatre sorties d'échappement.

Audi SQ7 : entrecôte sauce au fioul

Sous le capot, nous retrouverions le V8 4,2 litres du Porsche Cayenne S diesel ! Car si le SQ5 fut décliné en diesel et partiellement en essence, ce ne serait pas le cas du SQ7 qui ne carburerait qu'au carburant gras. Quant à la puissance, elle devrait passer à plus de 400 chevaux grâce à un turbo, avec des performances globalement similaires à celle du Cayenne S, c'est-à-dire le 0 à 100 km/h en 5,5 secondes et une vitesse de pointe tutoyant les 250 km/h. Mais pour se démarquer de son concurrent, Audi devra innover et faire preuve d'originalité pour espérer gagner des parts de marché. Et niveau finance ? Nous estimons le prix de base de cet Audi SQ7 à 92 000 €.


Commentaires