Les arnaques auto entre particuliers existent-elles encore ?

Thomas DROUART      8 Juillet 2015       Vie pratique Insolite

Les arnaques auto entre particuliers existent-elles encore ?

Les arnaques ont toujours existé, existent toujours et existeront probablement toujours. Seule la forme sous laquelle elles se présentent peut évoluer... Celles sur les sites de petites annonces notamment en sont souvent la cause. Nous avons voulu en savoir plus. Enquête !


Ce qu'on a voulu démontrer

 

Notre démarche a consisté à pénétré différents sites de petites annonces, que nous ne citerons pas pour la simple raison que nous ne voulons pas leur faire de tord, même si leur réactivité est à saluer et qu'ils prennent le temps de traiter chaque problème. Nous voulions voir s'il est toujours possible d'arnaquer depuis ces sites, que certains sont crédules et croient aux miracles et enfin qu'il y a un manque d'informations général.

Notre façon de procéder : nous avons passé trois annonces sur plusieurs sites, plus ou moins répandus. Trois profils différents et nous avons vu si des utilisateurs mordaient ou non à l'hameçon.

Les arnaques auto entre particuliers existent-elles encore ?
Les arnaques auto entre particuliers existent-elles encore ?

"Nous vendons notre AUDI A3 de 2001 pour 3 500 €
Il s'agit d'un modèle 2001 acheté neuf
Peu de km car nous roulons peu
Ce ne sont pas nos photos mais c'est le même modèle
C'est un diésel 130ch reprogrammé à 190
Toutes options: jantes alliage 18p, phares à led, double sortie d'échappement,
sièges chauffants, vitres électriques, GPS
Prix non négociable"

 

Annonce incohérente

Dans ce cas de figure, nous avons façonné une annonce qui pouvait clairement laisser penser qu'il s'agit d'une arnaque. Les indices sont pourtant nombreux : photos d'un modèle dernièrement génération alors que l'annonce précise bien qu'il s'agit d'un modèle de 2001, phares à led ou encore la reprogrammation, interdite et incohérente.

Pourquoi faut-il fuir cette annonce ?

En cas d'inconhérence entre les photos et le contenu de l'annonce, fuyez, ne perdez pas votre temps. Ensuite, un prix bas mérite méfiance. Ensuite, l'équipement semble étrange puisque des jantes de 18 pouces n'étaient pas proposées en option en 2001 sur l'Audi A3. Les annonces de ce type ne sont malheureusement pas rares...

L'annonce a-t-elle été acceptée ?

Oui, les équipes de modération ont laissé passer notre annonce même si elle fut rapidement mise hors service sûrement grâce à des utilisateurs qui ont eu le bon réflexe de signaler l'annonce. Quoiqu'il en soit, les différents sites testés ont rapidement mis hors ligne l'annonce, gage d'un suivi et d'une belle rigueur.

Des réponses ?

Malheureusement oui, nous en avons reçu quatre durant la demi-heure durant laquelle fut mise en ligne l'annonce. Autant dire que c'est énorme. Trois se sont dits très intéressés, sans se poser trop de questions tandis que le quatrième nous a signalé qu'il y avait une ou plusieurs incohérences dans l'annonce.

Les arnaques auto entre particuliers existent-elles encore ?
Les arnaques auto entre particuliers existent-elles encore ?

"Je vend ma Renault Clio 3 diesel. Elle a 7 ans et des kilomètres,
elle n'est donc pas neuve. Inutile de venir me soudoyer cent balles
parce qu'elle a des pocs ce n'est pas mon problème. Pas content = ALLEZ EN CONCESSION

C'est un 1,5 DCI de 100CH. État moyen c'est pas neuf mais ça roule bien.
Que l'on soit bien clair entre vous et moi, je ne suis pas maniaque et ce n'est
pas la peine de venir me le reprocher. Les tapis de sol sont crasseux mais je m'en contrefiche.
Elle va d'un point A à un point B et ça suffit amplement.

Tableau de bord fissuré mais ça n'empêche pas de rouler. Pour les maniaques,
vous n'aurez qu'à faire le ménage une fois que vous l'aurez achetée.

Pour toute question, on appelle Renault ou son garagiste et on lui demande,
j'ai pas de temps à perdre, d'où le prix bas.

Visite entre 13 et 15 heures en lieu neutre, paiement par liquide après RDV à la banque.
Aucune négociation possible, inutile d'espérer. Bien cordialement. Prix : 2 000 €"

 

Le cas typique

Les annonces de ce type sont aussi assez répandues. Sous prétexte d'un prix bas, certains propriétaires pensent pouvoir traiter l'acheteur potentiel de façon arrongante et désagréable, se sentant assurés de réaliser leur vente. Parfois une façade, parfois non, faire affaire avec ce genre d'individu peut virer au cauchemar, mieux vaut s'abstenir...

Pourquoi faut-il fuir cette annonce ?

Arrongance, refus de donner des informations, c'est typiquement le genre d'annonce doûteuse à éviter.

L'annonce a-t-elle été acceptée ?

Le bilan est mitigé. Plusieurs sites de petites annonces ont tout simplement refusé l'annonce tandis qu'un seul a accepté sa mise en ligne mais l'a retirée très rapidement...

Des réponses ?

Non, aucune.

Les arnaques auto entre particuliers existent-elles encore ?
Les arnaques auto entre particuliers existent-elles encore ?

"Suite au décès de mon mari, je vend sa voiture.

Je n'y connais pas grand chose mais il s'agit d'une "MG TF".
C'est une voiture avec le volant à droite car il l'a achetée en Angleterre. Cette voiture
est toujours immatriculée en Angleterre, je ne sais pas pourquoi mais mon mari
m'a dit que ça ne posait pas de problème.

Il en a toujours pris soin et la voiture a la forme ! À chaque feui rouge, il accélérait
le plus vite possible et freinait fort. À cause de ses problèmes de santé, il avait
du mal à passer les vitesses et du coup la boîte fait du bruit mais apparamment
c'est dû à l'usure donc pas d'inquiétude.

Le compteur affiche 160 000 kmiles, ce qui n'est pas beaucoup. La carrosserie
est bien, je l'ai un peu frottée dernièrement, surtout les roues mais ça ne se
voit pas trop vu que la peinture est grise.

Je ne retrouve plus le carnet d'entretien ni la moindre facture, mon mari
avait dû les ranger quelque part, donc la voiture sera vendue telle quelle...

Par conséquent, j'en demande 5 000 €. Merci."

 

La voiture du défunt

Sans remettre en cause la situation de la personne, nous avons le cas d'une personne qui vend la voiture d'un tiers décédé et utilise ce prétexte pour vendre le véhicule sans aucune garantie.

Pourquoi faut-il fuir cette annonce ?

Le kilométrage et la conversion miles/km pas claire du tout, l'absence de carnet d'entretien, le besoin récurrent de rassurer l'acheteur potentiel pour le mettre en confiance.

L'annonce a-t-elle été acceptée ?

Non, aucun site n'a accepté l'annonce ! Probablement trop d'incohérences et de manque de détails ou de documents.

Des réponses ?

Fatalement, non.

Les arnaques auto entre particuliers existent-elles encore ?

Globalement, le bilan est sans grande surprise. Nous dégagerons donc quelques points essentiels, qui nous ont marqués, en positif comme en négatif.

• Les sites de petites annonces ont réellement pris conscience du problème des arnaques en ligne. Leur réactivité est à saluer.

• Il y a toujours autant de doux rêveurs, qui ne s'étonneraient pas d'acheter une Lamborghini Aventador à 2 500 €...

• Plusieurs utilisateurs ne se posent suffisamment de questions, notamment sur l'intention du vendeur (ou pseudo-vendeur) caché derrière l'écran de son ordinateur. Ils ne s'arrêtent qu'à ce qu'ils veulent bien voir...


Commentaires