Accident dans un rond-point : qui est en tort ?

Thomas DROUART      9 Octobre 2015       Vie pratique Législation

Accident dans un rond-point : qui est en tort ?

Les accidents dans les rond-points sont en général sans gravité mais froissent toujours de la tôle. Dans ce cas, déterminer les responsabilités n'est pas toujours simple. Voici quelques cas généraux d'accrochages se déroulant dans les carrefours giratoires. Qui est en tort ? Comment le savoir ? Quelles cases cocher sur le constat ?

Pour cet article, nous étudioerons différents cas de figure. Nous considérerons deux véhicules, une Volkswagen Polo rouge (A) ainsi qu'un BMW X5 bleu (B) qui joueront les véhicules cobayes. Voici les trois cas les plus communs d'accidents survenus dans des ronds-points.


Le rabattement

Accident dans un rond-point : qui est en tort ?

Ce type de situation est malheureusement la plus fréquente. Pour tourner à gauche ou faire demi-tour dans un rond-point, il convient de se placer sur la voie la plus à gauche et de se déporter à droite pour en sortir. C'est au moment de cette déportation qu'un risque d'accident est possible.

Qui est en tort ?

Dans ce cas de figure, nous avons le véhicule B qui se rabat sur la voie de droite pour emprunter la sortie sans tenir compte du véhicule A déjà présent dans cette voie. Les torts sont intégralement pour le véhicule B.

L'erreur à ne pas faire

Il ne faut surtout pas se rabattre à droite juste en mettant le clignotant. Ce dispositif ne donne aucunement la priorité. Il faut ralentir, contrôler les angles morts et attendre le passage du véhicule A.


Les cases du constat

Véhicule A

7 • Roulait sur une place à sens giratoire

Véhicule B

7 • Roulait sur une place à sens giratoire
10 • Changeait de file


À savoir

La case 10 définit les torts à 100 % pour le véhicule B, elle doit être cochée. Le cas échéant, le 50-50 peut être engagé.



Le freinage d'urgence

Accident dans un rond-point : qui est en tort ?

Dans cette circonstance, nous avons le véhicule A qui s'apprête à s'engager sur le giratoire sur la voie de droite mais qui doit effectuer un freinage d'urgence à cause l'utilitaire qui change subitement de voie. Le véhicule B ne freine pas à temps et percute l'arrière du véhicule A.

Qui est en tort ?

Il faut rester maître de son véhicule en toute circonstance. En percutant l'arrière du véhicule A, le véhicule B n'a pas été assez vigilant et n'a pas su observer des distances de sécurité suffisantes. Les torts sont donc à 100 % pour lui.

L'erreur à ne pas faire

La faute ne doit pas être retournée contre le véhicule A à cause de son freinage d'urgence. C'est bien un problème de maîtrise qui est à l'origine de la collision.


Les cases du constat

Véhicule A

6 • S'engageait sur une place à sens giratoire

Véhicule B

8 • Heurtait à l'arrière, en roulant dans le même sens et sur une même file


À savoir

Hormis en reculant, les torts sont toujours pour la personne qui heurte un autre véhicule par l'arrière puisqu'il s'agit d'un défaut de maîtrise. Veillez à toujours respecter les distances de sécurité.



La priorité grillée

Accident dans un rond-point : qui est en tort ?

Par mégarde ou pour gagner du temps, le grillage de priorité dans les rond-points n'est pourtant pas anodin et peut conduire à des accidents. C'est le cas du véhicule B qui s'engage sans tenir compte du véhicule A à qui il grille la priorité et crée une collision.

Qui est en tort ?

Le véhicule B ne respecte pas le signal de priorité en n'ayant pas pris le temps de d'abord laisser passer le véhicule A. Les torts sont donc à 100 % pour le véhicule B.

L'erreur à ne pas faire

Un rond-point peut nécessiter un arrêt avant de s'engager. Il faut impérativement attendre d'avoir le temps de s'y engager pour réaliser l'opération et ne jamais couper la route à un véhicule. Lorsque le trafic est conséquent, un conducteur vous proposera probablement de vous engager par courtoisie.


Les cases du constat

Véhicule A

6 • Roulait sur une place à sens giratoire

Véhicule B

7 • S'engageait sur une place à sens giratoire
17 • N'avait pas observé un signal de priorité ou de feu rouge

 


À savoir

La case 17 confère les torts au véhicule qui grille la priorité, elle doit être cochée.
Si la partie adverse le refuse, notez-le dans vos observations.

Le "Magic Roundabout", situé en Angleterre, souvent considéré comme le pire rond-point du monde.

Le "Magic Roundabout", situé en Angleterre, souvent considéré comme le pire rond-point du monde.

À retenir

En cas d'accident dans un rond-point, pas de précipitation pour remplir le constat ! En cas de choc par l'arrière, la personne qui percute est toujours responsable. De même, celle qui change de file, même en affichant son clignotant, et qui percute un autre véhicule reçoit les responsabilités. Il est malheureusement fréquent que la partie incriminée et responsable de la collision fasse en sorte de retourner les torts contre vous ou en faisant en sorte de partager les responsabilités. Dans ce cas, envoyez chacun le constat de votre côté ou rendez-vous à la gendarmerie.


Commentaires