Rodius d'Or 2016

Thomas Drouart      1 Décembre 2016       Actualité Insolite Rodius d'Or

Rodius d'Or 2016

Pour la deuxième année consécutive, nous avons interrogé de nombreux internautes afin de procéder à la cérémonie des Rodius d'Or. En hommage à ce monospace au design difficile, nous avons tenu à récompenser des voitures toujours en production avec 10 prix bien spécifiques. Cette année encore, nous avons été de surprises en surprises jusqu'à aboutir à un classement final du meilleur du pire d'après vos votes.

 

 

Malgré d'indéniables qualités, le Ssangyong Rodius n'est pas un apollon. Au même titre que le Pontiac Aztek, il est souvent considéré comme l'une des voitures les plus laides du XXIe siècle. C'est pour cela qu'il a donné son nom aux Rodius d'Or, récompensant les ratés des constructeurs.

 

Rodius d'Or du Design qui fait pleurer

Rodius d'Or 2016

En lice, il y avait plusieurs modèles, mais c'est finalement l'Audi Q2 qui a remporté la majorité des suffrages. Selon vous, il s'agit clairement de la nouveauté la plus laide de l'année. Ce petit modèle assez difforme avec sa ligne de "SUV-coupé-compacte" ne vous a pas séduit, notamment à cause de son absence de custode arrière. À se demander si nous ne devrions pas renommer cette cérémonie en "Q2 d'Or" l'année prochaine ?


Rodius d'Or du Modèle qui n'apporte rien

Rodius d'Or 2016

Là encore, les finalistes étaient serrés mais la Citroën e-Mehari est selon vous le modèle le plus inutile de l'année. Directement reprise d'un modèle Bolloré, elle arbore partiellement les codes stylistiques de Citroën tout en s'affichant à un prix clairement indécent. Aucun doute, pour vous, cette voiture est d'une inutilité parfaite.


Rodius d'Or de la Fausse sportive

Rodius d'Or 2016

Un "S" comme sport et un "D" comme Diesel : voici l'association que vous aurez déclamée cette année pour le titre de la fausse sportive. La Mini Cooper SD, malgré ses 170 chevaux, ne parvient pas selon vous à tirer son épingle du jeu. Même si le gain par rapport à la précédente génération est important (143 puis 170 chevaux), le fait qu'un Diesel soit considéré comme sportif vous a fait hérisser les poils.


Rodius d'Or du Pire moteur

Rodius d'Or 2016

Vous n'aimez pas le Diesel (et nous non plus). Le titre du pire moteur de l'année, vous l'avez attribué au bloc dCi du groupe Renault-Nissan. Suivant ses multiples évolutions, vous déplorez de nombreuses faiblesses, une pollution supérieure à celle annoncée et une sonorité agricole, en particularité pour le dCi 110 du Nissan Juke.


Rodius d'Or de l'Erreur marketing

Rodius d'Or 2016

L'erreur marketing de l'année est imputée à la marque à l'étoile. Le Mercedes GLE coupé vous apparait comme un modèle arrogant, prétentieux et surtout calqué sur le BMW X6. De même, le concept de SUV coupé a été moults fois soulignés comme étant une absurdité. Est-ce réellement faux ? Non.


Rodius d'Or du Modèle démodé dès sa sortie

Rodius d'Or 2016

De nombreux modèles nous ont été suggérés, il a fallu trancher. Cette année, le modèle démodé dès sa sortie est le Hyundai i800. Ce van aurait bien pu être commercialisé une dizaine d'années auparavant tant son style est pataud et sans aucun charme. Espérons que la génération suivante remontera le niveau l'année prochaine.


Rodius d'Or du Réhausseur social

Rodius d'Or 2016

Vous n'aimez pas les SUV et vous l'avez fait savoir. Le Mercedes GLC, ainsi que sa version "coupé", hérite du titre du réhausseur social de l'année. Ce titre récompense chaque année les modèles au style prétentieux et volontairement vantard. Plus de 80% des avis recueillis étaient pour le GLC ou le GLE, déjà primé plus haut.


Rodius d'Or du Prototype qui ne verra jamais le jour

Rodius d'Or 2016

Nous l'espérions un jour produite en série, même en petite... Mais ce ne sera malheureusement pas le cas. La Renault Clio RS 16 disposait en ses entrailles du 4-cylindres turbo de la Mégane RS, offrant 275 chevaux. Jugé pas assez rentable, cette belle Clio restera un projet mort-né.


Rodius d'Or des Jantes les plus abjectes

Rodius d'Or 2016

On pourrait et on aimerait croire qu'il s'agit d'un mauvaise blague mais il n'en est rien. Ces affreuses jantes qui fleurent bon les années '80 et '90 ont bien été montées de série sur la Volkswagen e-Golf qui n'est autre que la version électrique. Vous avez été peu à voter à cette question mais vous avez fait le bon choix. Tirons notre chapeau à Volkswagen pour avoir réalisé les jantes les plus abjectes de l'année 2016.


Rodius d'Or de la Voiture de beauf

Rodius d'Or 2016

Vous avez été nombreux à citer le Renault Scénic de quatrième génération comme étant la voiture de beauf de l'année. Les raisons évoquées ? Le look de SUV un peu trop surfait, les jantes alliage de 20 pouces de série et la part belle aux motorisations Diesel.


Rendez-vous en décembre 2017 pour la troisième édition des Rodius d'Or.


Commentaires