Clio 4 RS Trophy : l'efficacité

Clio 4 RS Trophy : l'efficacité

La Clio RS Trophy, c’est un peu comme si on prenait un déjà succulent flan à la vanille, mais que l’on venait y ajouter le fameux caramel fait maison. Vous voyez ce que je veux dire ? On rend quelque chose d’excellent encore meilleur, et c’est exactement ce qu’a fait Renault Sport avec la version Trophy de sa Clio RS. On obtient quelque chose de spécial, de vivant... Et c’est ça que c’est bon, putain.


Un coup de tête

Clio 4 RS Trophy : l'efficacitéClio 4 RS Trophy : l'efficacité

Finalement, c'est un peu sur un coup de tête que nous sommes allés chercher cette voiture qui fut la notre pendant quelques jours. Nous voulions absolument essayer une auto plaisir avant de commencer notre road-trip en Fiesta ST200, ne cherchez pas à savoir pourquoi, nous ne le savons pas nous-mêmes.

Après avoir obtenu notre rendez-vous auprès du parc presse Renault situé en plein coeur de Paris, nous étions excités comme des enfants la veille de Noël. Ce n'est pas un secret, je suis chauvin, j'aime notre patrimoine automobile. Ainsi, nous pouvons facilement dire que j'apprécie fortement les modèles signés Renault Sport, et la Clio RS Trophy n'est évidemment pas une exception.

Le jour J est rapidement arrivé, et c'est ainsi que nous nous sommes retrouvés sur la route vers Paris à bord de la Peugeot 206 de notre Toto national pour récupérer la belle. Nous avions lancé les paris à propos de sa peinture. Thomas a parié sur le délicieux Jaune Sirius tandis que j'étais sûr à 100% que nous allions avoir l'ensemble blanc nacré/jantes noires. Pas de surprise pour vous, j'imagine que vous avez vu les photos.

Je fus le premier à prendre les commandes de ce sympathique vaisseau, et le moins que l'on puisse dire c'est que j'étais heureux. En même temps, qui ne le serait pas diriez-vous ? À faible allure, cette Clio est d’une souplesse extrême et son comportement est identique à celui d'une citadine normale. La suspension est tout de même plus ferme et l'auto se veut bien plus rassurante puisqu'aucun roulis n'est perceptible, même à vive allure.


Une citadine coincée dans Paris

Clio 4 RS Trophy : l'efficacité

Étant donné que cette situation nous est inhabituelle, le mode entièrement automatique nous a été d'une grande aide. Grâce à cette boîte EDC, les bouchons et le trafic parisien ne sont qu'une formalité. De plus, on s'aperçoit qu'une voiture plus puissante que la moyenne est bien plus sécurisante, même pour une utilisation en ville. Effectivement, il est bien plus aisé de s'insérer dans une circulation dense qu'avec nos pauvres 206 bas de gamme (je passe mon temps à les descendre, mais je les aime promis).

Quelques bouchons franchis, nous continuons notre route en prenant le périphérique parisien, qui nous permet ainsi de découvrir la voiture à des vitesses plus soutenues (enfin 70 km/h c'est pas la joie). Ce qui nous a frappés dès notre entrée sur ce dernier, c'est le nombre impressionnant de tunnels que l'on peut franchir. Vous commencez à nous connaître, impossible de résister à la tentation de baisser les vitres, passer en mode sport et réveiller ainsi la ligne d'échappement de titane signée Akrapovic. Quel régal.

En mode normal, la sonorité se veut être discrète, mais malgré tout présente. Après quelques centaines de kilomètres d'autoroute, nous nous rendons compte que le ronflement du petit 1.6T est bien présent dans l'habitacle. "Ça fait du bien quand ça s'arrête".


Trophy ?

Clio 4 RS Trophy : l'efficacité
Fiche technique
Renault Clio
RS Trophy

2015 - ...
  Dimensions4,90 x 1,73 x 1,42 mètre
  Poids1 204 kg
  Boîte de vitesseAutomatique, 6 rapports
  TransmissionTraction
1.6 litres turbo
4 cylindres en ligne

220 chevaux
260 Nm
12CV
  0 à 100 km/h6"6
  Vitesse max.235 km/h
  Conso mixte5.9 L / 100 km
  Prix de base29 500 €

Autrefois, la version Trophy était une version limitée et seules quelques heureuses personnes ont pu signer le chèque de l'exception. Cependant, depuis son dernier restylage, la Trophy est désormais entièrement intégrée à la gamme. Cette version est - comme mentionné dans l'introduction - la version "améliorée" de la Clio RS. En effet, plusieurs aspects ont été revus pour offrir un maximum de plaisir de conduite à son volant.

La puissance du 1.6 turbo passe de 200 à 220 chevaux, ce qui permet d'améliorer légèrement les reprises, puisque le couple passe lui aussi de 240 à 260 Nm. Le châssis a été rigidifié et abaissé de 20 mm à l'avant et de 10 mm à l'arrière par rapport à une RS classique et la boîte à double embrayage EDC6 est quant à elle, beaucoup plus rapide et se rapproche ainsi de la référence allemande.

Trois modes de conduites sont disponibles sur cette Clio RS Trophy. Le mode normal, bon ben voilà quoi, il est normal et propose toutes les aides à la conduite ; le mode Sport et enfin le mode Race. Dernier que nous n'avons pas essayé, parce qu'en fait on ne savait pas qu'il existait au moment de l'essai. Honte à nous.

Par contre on peut tout à fait vous parler du mode Sport, qui a été largement le mode le plus utilisé durant cet essai. Premièrement, la sonorité se veut être bien plus rauque et présente et les passages de rapports sont plus rapides et bruyants. Oui, on a ces petites déflagrations dans l'échappement à chaque montée en rapport, c'est tout simplement jouissif. Mais genre... vraiment quoi ! L'enclenchement de l'ESP est quant à lui retardé et vous permet de vous amuser plus amplement.

Malgré cela, la Clio reste vraiment collée à la route quoiqu'il arrive et vous permettra des vitesses de passage en courbe tout simplement ahurissantes.


Et pour les enfants, le confort, tout ça ?

Clio 4 RS Trophy : l'efficacité

Euh... oui d'accord, je peux parler de ça si vous voulez. Et bien l'habitabilité est la même que dans une Clio classique. Elle est bonne. C'est une Clio quoi...

Sur un ton plus sérieux, elle prend plutôt bien soin de ses occupants cette Clio. Le GPS intégré à la console centrale est de bonne facture, son utilisation est plutôt intuitive et son système audio embarqué est d'une qualité incroyable. Les divers gadgets intégrés à l'écran central sont amusants et le RS Monitor vous permettra par exemple de voir vos performances en temps réel, ce qui peut s'avérer être ludique lors d'une journée circuit, par exemple.

En revanche, modèle sportif oblige, les suspensions sont relativement raides et les passagers arrière feront les frais d'un échappement plutôt bruyant, ce qui n'est pas forcément un mal, croyez-moi. Niveau rangements, ça suffit. 


Performante et rassurante

Clio 4 RS Trophy : l'efficacité

Cette Clio RS Trophy est faite pour taper du chrono, ça se ressent. D'une manière générale, les châssis Renault Sport récents sont tous travaillés de la même manière : il faut que ça colle. Disons que ce genre d'autos, c'est autant un avantage qu'un inconvénient, puisque l'on pourrait reprocher à cette Clio son manque de folie par rapport à ses concurrentes directes. La Ford Fiesta ST200 par exemple se veut plus joueuse, surtout au niveau du train arrière. Celui de la petite Dieppoise sera quant à lui collé à la route et suivra sans peine le train avant.

Chaussée en Michelin Pilot Super Sport, la Clio bénéficie d'une excellente motricité et d'une adhérence à toute épreuve (du moins pour notre utilisation ou une utilisation quotidienne), ce qui lui permet d'entrer comme de sortir de courbe à des vitesses déconcertantes. Même si cette auto m'a fait kiffer grave (ouais je suis jeune), son comportement trop sain ne satisfera malheureusement pas les amateurs de sensations.


Un cru 2016

Clio 4 RS Trophy : l'efficacité

Restylée courant 2016, la Clio RS phase 2 préfigure un nouveau style qui sera bientôt retrouvé sur la Mégane 4 RS avec notamment cette nouvelle signature lumineuse à l'avant, baptisée RS Vision. Nous retrouvons ainsi deux damiers dans le bouclier avant qui centralisent moult fonctions primaires (antibrouillards, feux diurnes, etc...).

Désormais, la RS Trophy ne bénéficie plus des teintes mattes de la première phase et retrouve des teintes plus sages, mais aussi plus classiques. De série, elle est livrée dans sa robe Blanc Glacier et vous aurez cinq autres teintes sur demande, dont le sublime Jaune Sirius, moyennant 1 600 €.

Les étriers de freins sont rouges de série et les jantes noires en 18" le sont également. A noter également, les flancs de l'auto qui sont marqués de logos Trophy du plus bel effet. L'intérieur, entièrement en cuir spécifique Carbone avec des surpiqûres rouges apporte également la petite touche sportive qui va bien.

Clio 4 RS Trophy : l'efficacité
Clio 4 RS Trophy : l'efficacitéClio 4 RS Trophy : l'efficacitéClio 4 RS Trophy : l'efficacité

L'heure du bilan en 5 questions

La Clio RS Trophy, pour quel public ?

Ce qui étonne à bord de cette Clio c'est justement sa simplicité d'utilisation ainsi que sa polyvalence. Je pense qu'elle s'adresse un peu à tout le monde, que ce soit pour rouler tout les jours ou simplement pour se faire plaisir le week-end, sur route ou sur piste.
 

Version classique ou Trophy ?

Le point qui vous fera choisir telle ou telle version est votre budget. La différence de prix entre les deux - hors options - est de 3 000 €. Peut-être est-ce que la Trophy est un futur collector... Seul le temps nous le dira.
 

Pour une petite famille, ça passe ?

Malgré l'échappement bruyant et la suspension un peu ferme, franchement oui.
 

Et la consommation alors ?

Etonnemment, ce n'est pas une question qui fâche pour ce modèle. Etant donné qu'il s'agit là d'un petit moteur au couple présent très tôt, elle reste raisonnable et le système Start&Stop est disponible de série. Lors de notre essai, nous avons relevé une consommation mixte d'environ 7L/100 km, ce qui est plus que raisonnable.
 

Se fait-on remarquer à son bord ?

Pour le badaud lambda, il ne s'agit là que d'une simple Clio, elle est très discrète d'apparence pour un néophyte, et c'est un bon point ! En revanche, son échappement Akra fait tourner des têtes. Beaucoup de têtes.

Retrouvez notre essai du véhicule en vidéo !

Clio RS Trophy - 220 chevaux - 29 500 €
  Design  +
Sonorité Akrapovic
Boîte efficace
Châssis collé au sol
  Agrément de conduite 
  Performances 
  Consommation  -
Assourdissante
Prix élevé

 
  Autonomie 
  Aspects pratiques 

Partager cet article

Qu'en dîtes-vous ?