AG79 • MGB GT mk1 1.8 litres '68

Thomas DROUART      4 Septembre 2014       MG 4 cylindres Anglaises Années '60

AG79 • MGB GT mk1 1.8 litres '68

D'abord proposée en roadster dès 1962, la MGB prend l'attribut GT pour sa version coupé trois ans plus tard. Légère et proposée en trois motorisations plus ou moins puissantes, la MGB GT fait partie de ces sportives légères pas avares en sensations. Revue de détail d'un bel exemplaire de 1968.

 

Fiche technique

Modèle MGB GT
Moteur 1.8 4 cylindres en ligne 97 chevaux
Dimensions 3,89 x 1,52 x 1,25 mètre
Commercialisation 1967 - 1980
Côte moyenne 15 000 €
0 à 100 km/h NC
Vitesse max 170 km/h
Consommation NC l/100 km
Date et lieu 7 août 2014, Le Mans
AG79 • MGB GT mk1 1.8 litres '68

En 1924, la firme MG est fondée, les initiales provenant de "Garages Morris". Spécialisée dans les berlines puis voitures de sport légères, la firme produit la MGB dès 1962. Il s'agit d'un roadster léger orienté plaisir. Elle succède à la MGA, qui était également un roadster léger... et compact ! En 1965, la MGB est proposée dans un second type de carrosserie, avec un toit en dur, dénommée GT. Contrairement à ce que l'on aurait pu s'attendre, le profil n'est pas celui d'un "classique" coupé mais celui d'un petit break de chasse !

AG79 • MGB GT mk1 1.8 litres '68

Cependant, la MGB, bien qu'elle bénéficie d'une esthétique plutôt réussie n'a plus l'audace des modèles précédents et la concurrence est des plus rudes, avec une Triumph TR4 au mieux de sa forme. Mais le succès de la petite anglaise intervient petit à petit ! La première version de la MGB, mk1, est commercialisée jusqu'en 1969. Il s'agit du modèle ici illustré qui se distingue, bien qu'absents sur notre exemplaire, par des logos spécifiques, avec l'ancien logo MG et des caractères très typés années 60.

AG79 • MGB GT mk1 1.8 litres '68

Elle peut être configurée soit avec un 4 cylindres 1.8 litres de 97 chevaux ou un 6 cylindres en ligne de 150 chevaux. Quand la mk2 d'après 1969 apparaît, elle ajoute à la gamme un V8 de seulement 137 chevaux mais au comportement résolument sportif !

Comment différencier une mk1 d'une mk2 ? Les mk2 ont le fond de calandre noir, des badges modernisées et disposés à gauche et à droite et non plus centrées à l'arrière. Les modèles américains disposent de trois essuie-glaces au lieu de deux à l'avant ainsi que de feux de position latéraux. Enfin, les feux sont modernisés légèrement, avec la surface clignotant un petit peu réduite. Les sièges sont également changés (vinyl pour les cabriolets, tissu pour les coupés).

AG79 • MGB GT mk1 1.8 litres '68

Les jantes sont à rayons de série jusqu'en 1970 où elles deviennent en option. La particularité de ces jantes : jusqu'en 1967, elles avaient un "papillon" de serrage central. Normes de sécurité américaines obligent, cela n'est plus permis dès l'année suivante. À partir des modèles 1968, il s'agit donc d'un écrou octogonal.

Les jantes sont en 14 pouces et dissimulent des freins à disque à l'avant et des tambours à l'arrière, quelque soit la motorisation choisie.

AG79 • MGB GT mk1 1.8 litres '68

Les performances de la version 4 cylindres, de loin la plus répandue étaient très correctes. Avec 97 chevaux pour moins d'une tonne, cela permettait le 0 à 100 km/h en moins de 12 secondes, un score correct à l'aube des années 70 ! Pour les plus sportifs, la version V8 soustrait 4 secondes à cette épreuve.
Bien qu'aujourd'hui il puisse paraître rudimentaire, le freinage demeurait très correct et le long capot garantissait de bons résultats aux crash-tests.

AG79 • MGB GT mk1 1.8 litres '68

Si elle n'est pas la sportive radicale par excellence, la MGB GT est un coupé léger, à la plastique typique des années 60, au profil atypique et aux performances correctes. Si le projet était mitigé, il s'est avéré être un succès avec plus d'un demi-million d'exemplaires vendus en dix-huit ans. Largement diffusée, la version 4 cylindres est aujourd'hui la plus répandue.
À partir de 1974, la MGB voit son avant remodelé avec un pare-choc en caoutchouc intégrant la calandre. Moins appréciés, ces exemplaires sont trouvables à des prix moins importants que les générations précédentes.

AG79 • MGB GT mk1 1.8 litres '68

Bien qu'elles affichent entre 35 et 50 ans, les MGB ne sont pas rares pour autant. La large diffusion permet d'avoir une offre correcte et présente en occasion tant en coupé qu'en cabriolet, malgré que ces derniers ont été plus vendus que les coupés (à 75 %).
Bien que l'offre soit importante, l'état des MGB n'est pas forcément bon. Mieux vaut privilégier une mécanique saine quitte à entamer une rénovation esthétique ultérieure.
Enfin, la MGB fait partie de ces voitures qui donnent le sourire et permettent d'accéder à des modèles anciens sans se ruiner et sans sacrifier l'onglet plaisir.

 

Référence article : AG79 • Version 3.0


Commentaires