ApostropheOn fait peau neuve ! Découvrez notre nouveau site PDLV.frApostrophe
Home
Home

Stage de pilotage : comment ça se passe ?

Stage de pilotage : comment ça se passe ?

Le pilotage fascine de plus en plus de français. Cependant, si dans l’absolu il s’agit d’une excellente expérience, beaucoup ressentent encore quelques appréhensions. Pourtant, avec un bon stage, vous parviendrez à vivre intensément l’extase que ressentent les pilotes automobiles sur circuit. Comment se déroule le stage de pilotage ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir concernant cette formation.

Qu’est-ce que le stage de pilotage ?

Stage de pilotage : comment ça se passe ?

Le stage de pilotage représente une initiation à la conduite des supercars sur circuit. En effet, il consiste à apprendre sous la houlette d’un moniteur les bonnes pratiques à adopter pour réussir à conduire sur un circuit de course. L’apprenant appelé stagiaire apprendra également les spécificités liées à la conduite sportive sur circuit. À la fin de cet apprentissage, le stagiaire pourra prendre les commandes de la voiture. Pour ses premières courses sur circuit, il partira bien évidemment avec son moniteur.

Outre les conseils, ce dernier pourra vérifier son niveau de compréhension. Sur cette base, il prodiguera des conseils nécessaires à l’amélioration de la conduite de son stagiaire. Vous trouverez des circuits incontournables en France où vous pourrez faire votre stage de pilotage. Il s’agit notamment des circuits de Dreux, du Mans, de Fay-de-Bretagne et de Trappes.     

Quels sont les critères à remplir pour réaliser un stage de pilotage ?

Qu’il s’agisse d’une voiture de course ou d’un supercar sur circuit, il vous faut une sérieuse maîtrise avant de vous lancer dans l’aventure. Ceci passe nécessairement par un l’apprentissage de la conduite. Pour faire cet apprentissage, vous devez remplir un certain nombre de conditions. Vous devez avant tout être âgé de plus de 18 ans. Il vous faut aussi être détenteur d’un permis de conduire catégorie B en cours de validité.

Enfin, vous devez montrer qu’il n’existe aucune contre-indication médicale à votre encontre contre qui vous interdit la pratique de cette activité sportive. Vous pouvez par exemple présenter une attestation médicale délivrée par votre médecin traitant.     

Quelle voiture choisir pour effectuer votre stage de pilotage ?

La voiture à utiliser pour votre stage de pilotage dépendra des objectifs que vous tentez d’atteindre. Vous trouverez auprès des promoteurs plusieurs types de voitures. Vous pourrez donc vivre votre passion dans une Porsche, un Audi ou une Lamborghini, et ce en toute sécurité. S’il s’agit de votre première expérience de stage de pilotage en voiture, privilégiez plutôt les voitures de sport les moins performantes. Si vous envisagez toutefois d’apprendre véritablement les bases du pilotage en circuit, il vous faut choisir la Porsche Cayman ou l’Alpine A110. Plus vous gagnez en confiance, plus vous pourrez évoluer vers les voitures de sport.

Existe-t-il une différence entre le stage de pilotage et le baptême de pilotage ?

Bien que l’une comme l’autre, ces deux pratiques impliquent le pilotage. Il existe une grande différence entre ces deux réalités. En effet, le stage de pilotage demande que vous vous mettiez au volant de la voiture de course et que vous effectuiez un tour de piste sous la surveillance d’un professionnel. En ce qui concerne le baptême, il n’y aura entre vous et le volant aucun contact direct. Vous allez en réalité monter dans le supercar avec un pilote professionnel qui se chargera de la conduite. Il s’agit par conséquent d’un plaisir différent d’un bout à l’autre.   

Comment se déroule le stage de pilotage ?

Stage de pilotage : comment ça se passe ?

Certes, il existe pour le stage de pilotage plusieurs formules. Cependant, que vous choisissiez le circuit, le rallye ou la monoplace, le déroulement du stage demeure identique. En effet, le stage de pilotage se déroule en plusieurs étapes. Vous devez commencer par réserver un stage de pilotage, faire un enregistrement, un briefing, le pilotage proprement dit et enfin la remise du diplôme. C'est le cas par exemple à Cascadevents.

La réservation à l’avance

La réservation représente la première étape conduisant au stage de pilotage. En effet, celle-ci peut s’effectuer soit en ligne ou simplement en téléphonant à l’organisateur de l’évènement. Ici vous pourrez décider de la formule qui vous convient et même de la voiture que vous souhaitez conduire. Bien que vous demeuriez le seul à choisir le nombre de tours que vous comptez faire, la plupart des tours commencent par 3 +1 réservé essentiellement à la découverte du circuit.

Vous devez réserver votre date toutefois en avance, car la multiplicité des demandes rend souvent un créneau difficile à trouver. Le moment venu, il vous suffira de vous lâcher afin de vivre à fond cette expérience.

L’enregistrement

La date venue, vous devez vous rendre à l’adresse du circuit pour effectuer votre enregistrement. Après cela, vous pourrez valider votre présence. Ceci vous permettra d’obtenir votre badge. Ce dernier s’avère indispensable pour accéder au circuit. Retenez qu’au niveau de l’accueil pour l’enregistrement de nombreuses modifications peuvent aussi être opérées. Vous pourrez changer par exemple de véhicule. En outre, vous pourrez recevoir des promos de dernières minutes.  

Le briefing

Une fois dans la salle de briefing, vous y trouverez un instructeur qui se chargera de vous apprendre les principales notions et astuces à maîtriser afin de vous mettre au pilotage sur circuit. Vous apprendrez entre autres la meilleure manière d’accélérer, le freinage, la trajectoire, le transfert de charge et les comportements à adopter en piste.

Si vous n’intégrez pas toutes les informations d’un seul coup au cours de cette séance. Rassure-vous ! L’essentiel de l’apprentissage s’effectue lorsque vous vous retrouvez à côté de votre instructeur sur la piste.

Le pilotage

Bien que chaque étape s’avère indispensable, le moment le plus important est celui du pilotage. Vous devez à ce niveau commencer à mettre votre charlotte, vos gants et un casque. Après quelques minutes le pilote instructeur vous fera monter dans une voiture de course. Il va à nouveau vérifier le bon fonctionnement de chaque élément ainsi que votre confort. Il branche une clé USB sur laquelle s’enregistrera tout ce qui se passe à l’intérieur de la voiture et vos performances.

À la suite de tous ces contrôles, vous devrez avec votre voiture et votre moniteur prendre la direction du circuit. Pendant toute votre trajectoire, votre moniteur vous guidera sur la marche à suivre. Vous saurez alors à quel moment prendre la trajectoire, à quel moment freiner ou à quel moment accélérer.  

La remise du diplôme

À la fin du pilotage, il va vous falloir vous diriger vers l’accueil afin de prendre votre diplôme. En moins d’une quinzaine de minutes, tout ceci peut se régler. Vous pourrez même demander une copie de votre prestation avant de vous en aller. Vous pouvez aussi investir dans un cadeau comme les goodies.   

Partager cet article

Suivez-nous !

Facebook TwitterInstagram Youtube
Fiat Panda 100HP PDLV
 

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a bien prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 Type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Découvrez la team PDLV

 
Thomas Drouart

Partager cet article