À quel prix vendre ma voiture ?

Thomas DROUART      23 Juin 2014       Vie pratique

À quel prix vendre ma voiture ?

Vendre sa voiture est une opération assez particulière. Si certains choisissent de la faire reprendre par un concessionnaire ou garagiste afin de dégager de se toute responsabilité, ce n'est pas nécessairement le choix le plus intéressant financièrement. Nous verrons ici comment déterminer le prix de sa voiture.

Le bilan

 

Commencez par faire un bilan objectif de votre voiture. Pour calculer un prix moyen, commencez par calculer sa côte précise depuis le site France-quotation qui fournit une côte en adéquation avec le marché français, contrairement à la côte Lacentrale.

 

> Côte Argus

 

Dans un second temps, rendez-vous sur Leboncoin et faîtes une recherche pour des véhicules similaires au vôtre. La configuration (énergie, moteur, puissance, kilométrage, année, état général...) doit être la plus proche possible. Soustrayez 10 % du prix car rappelons que le prix affiché ne correspondra pas forcément au prix de vente réel.

 

> Leboncoin

 

En fonction de ces deux sites, vous parviendrez à définir un premier prix. Ensuite, c'est l'entretien et l'état de votre voiture qui primeront. Une voiture première main est un atout à mettre en valeur. À l'inverse, même si c'est honnête de le préciser, le fait qu'un véhicule ait appartenu à une personne âgée (voir très âgée) n'est pas une garantie pour l'embrayage et la boîte de vitesse.

 

La mécanique

 

Une mécanique bien entretenue, avec des pneus en bon état, la vidange faîte et ne nécessitant pas une révision imminente est un bon point. À l'inverse, il est conseillé de déduire ces prestations du prix de vente directement.

 

La carrosserie

 

Une carrosserie en bon état est bien sûr un critère important, surtout si le véhicule est récent. Pour un véhicule de 1 à 3 ans, on tolère quelques légères rayures ou coups de portières. De 3 à 7 ans, une dizaine et un accroc. Au délà, mieux vaut faire les réparations en carrosserie ou opter pour une solution afin de les rendre moins visibles. Le cas échéant, pensez à adapter votre prix en conséquence.

Pour les véhicules de plus de 7 ans, on surveillera l'absence de corrosions, l'absence d'accidents et une carrosserie globalement saine.

Une peinture métalisée est un atout mais vous n'en tirerez pas un surplus pour autant.

 

L'énergie

 

Comme nous le dénonçons souvent, le diesel a pris des proportions dérangeantes en France. L'offre et la demande sont riches et s'échangent encore actuellement à des prix plus élevés que leurs homologues essence.

Pour vendre une berline, routière ou monospace essence, l'exercice est actuellement périlleux. Dans la mesure du possible, mieux vaudrait patienter quelques temps...

À quel prix vendre ma voiture ?

Les erreurs à ne pas faire

 

• Se tromper dans le remplissage de votre annonce

 

C'est sûrement l'erreur la plus bête qui peut à coup sûr vous faire rater un nombre considérable de propositions d'acheteurs car mal classée sur les sites de petites annonces. Cette Peugeot 106 risque de rester un bon moment en vente...

 

• Vendre une voiture sans carte grise ou pas à jour

 

C'est rigoureusement interdit et l'acheteur pourra sans soucis se retourner contre-vous et faire annuler la vente. Cette pratique est interdite. Quelque soit la durée durant laquelle vous avez eu possession du véhicule, vous devez vous en acquitter.

 

• Surcôter une voiture tuning

 

Une voiture tunée coûte cher à concevoir mais n'apportera pas de surcôte. Peu demandées car correspondant aux goûts du précédent propriétaire, ces voitures finissent généralement à un prix dérisoire. C'est particulièrement le cas lorsque les voitures ont des pare-choc tuning imposants. Mieux vaut conserver le véhicule ou être prêt à faire une croix sur la valeur sentimentale pour définir un prix plus objectif...

 

• Collectionner les superlatifs

 

"Je vends cette sublime Xantia, parfaitement entretenue dans un état irréprochable avec un historique parfait". Vous y croyez ? Nous non plus. Et les acheteurs non plus. Soyez objectif, ne surjouez pas. Si votre véhicule est affiché en dessous de la côte, inutile de déblatérer longuement sur le sujet.

Les bons plans

 

• Les 10 ans

 

Si votre véhicule a plus de 10 ans, la carte grise est à moitié prix. C'est un argument qui peut être conséquent suivant la puissance fiscale de votre voiture.

 

• Se placer dans les plus bas tarifs

 

Regardez la concurrence et dans la mesure du possible, alignez-vous sur le tarif du modèle similaire le plus bas possible. Ainsi, lorsque vos acheteurs potentiels regarderont les annonces et opteront pour le triage par prix, vous occuperez une place de premier choix. Et pourvu que vos photos soient soignés et votre véhicule pas trop ingrât, vous avez toutes vos chances.

 

• Prix à débattre

 

Évitez les "Prix fermes". C'est sec, froid et ne donne pas nécessairement envie aux gens. Favorisez un prix à débattre devant le véhicule. L'acheteur sera satisfait d'économiser quelques précieux euros et vous de vous débarasser enfin de ce Fiat Multipla que vous ne supportez plus !

En conclusion, il n'y a pas de règle "fixe" pour définir un prix. Cela dépend de l'offre et de la demande. Espérons que ces quelques petits conseils vous aideront à y voir plus clair... et bonne vente !
 


Commentaires