Quelle couleur choisir pour ma voiture ?

Thomas DROUART      10 Août 2014       Vie pratique Astuces Guide d'achat

Quelle couleur choisir pour ma voiture ?

S'il y a une question qui est toujours restée d'actualité quant à l'automobile, c'est bien la couleur des voitures ! Teintes noire ou blanche, couleur vive, couleur pâle, couleur mate... Voici quelques explications pour y voir plus clair et faire le bon choix de teinte pour votre voiture !

 

Niveau entretien

 

Sur ce point, toutes les couleurs ne sont pas égales. Le blanc et le noir demeurent très salissants, bien que sur le deuxième les projections de goudrons seront moins visibles. Le gris métallisé l'est tout autant, seuls les coups de portières seront légèrement moins perceptibles.

 

Pour les teintes opaques, non surfacturées, elles ont tendance à très vite marquer et attraper la poussière. Mieux vaut donc s'orienter vers des teintes métallisées et donc vernis. Cependant, attention au vieillissement et à l'exposition prolongée au soleil sans application de produits spécifiques réguliers !

 

Avantage : égalité

 

 

Niveau réparations

 

Si vous abimez votre carrosserie, il faudra y faire des réparations ! Pour les teintes opaques, les retouches de carrosserie sont plus aisées et peuvent même être moins coûteuses que pour les couleurs métallisées.

 

En revanche, la multiplicité des couleurs rend plus ardu la recherche de la teinte exacte ! Le noir, le gris et le blanc ont l'avantage d'avoir moins de références et donc une plus grande chance de conformité.

 

Avantage : teintes opaques noires, grises ou blanches

 

 

Niveau prix

 

Les teintes noire et blanche sont généralement proposées en deux finitions, soit une teinte opaque, soit une teinte métallisée, qui sera plus brillante et recouverte d'un vernis. En opaque, il n'y aura pas de surplus tarifaire tandis qu'en métallisé, il faudra s'acquitter d'une option dont le prix est généralement compris entre 400 et 1 500 € suivant la teinte.

 

Pour les couleurs, bien peu d'opaques sont proposées ! Le sempiternel bleu foncé (souvent appelé Bleu Roy) ainsi que le rouge demeurent les grands classiques. Mais c'est du côté des métallisés que la palette est la plus large. Pour une couleur, mieux vaut donc opter pour une peinture métallisée en option, facturée entre 400 et 3 000 €... Mais cela peut aller jusqu'à 47 500 € pour la Porsche 918 Spyder !

 

Avantage : noir, gris et blanc

 

 

Niveau vieillissement

 

Concernant le vieillissement, tout dépendra de l'utilisation de votre voiture. Certaines peintures vantent le fait de mieux supporter les coups de portières que d'autres, tandis que d'autres promouvoient un brillant parfait... Difficile de totalement savoir comment votre peinture tiendra dans le temps.
 

C'est pour cela qu'il est nécessaire de l'entretenir, d'esquiver les fientes de pigeon, très abrasives pour la carrosserie et d'éviter tant que possibles que les expositions prolongées au soleil.

 

Avantage : égalité

 

 

Niveau revente

 

La plus grande facilité de revente : le critère primaire pour justifier le choix du gris, voire du blanc ou du noir. Hors, le parc automobile français est saturé de véhicules de ces teintes...

 

Comment ne pas succomber au raffinement d'un vert anglais, à la splendeur d'un bleu océan ou encore à l'exotisme d'un orange nacré ? Hormis certaines teintes trop osées, qui ne font pas l'unanimité, opter pour une couleur peut s'avérer un atoût réel pour la revente.

 

Avantage : couleurs

 

 

Niveau esthétique

 

Le critère esthétique est certainement le plus important et ardu. La couleur d'une voiture reflète sa personnalité (et pas cheminement la vôtre) tout autant que le choix de la marque et du modèle.

 

Si certaines valeurs sont sûres (le rouge pour Alfa Romeo, le jaune pour Corvette...), certaines le sont moins. Les constructeurs rivalisent d'imagination pour proposer des teintes toujours plus originales et plus ou moins voyantes pour séduire une clientèle nouvelle et apporter de la couleur au parc automobile.

 

Inéluctablement, on cite d'abord le noir, puis le blanc pour signifier l'élégance et le raffinement, mais une Jaguar XJ bleu foncé métallisé intérieur fauve ne le serait-elle pas tout autant ? Ou même une Mercedes Classe S bordeaux ?

 

Pour les petites voitures, les couleurs flashy reviennent clairement sur le devant de la scène. Élégantes, il est néanmoins difficile d'imaginer les tendances dans cinq ou dix ans, mieux vaut donc rester sur des teintes un tant soit peu passe-partout et donc éviter les excentricités.

 

Avantage : à vous de choisir !

 

 

Pour bien choisir...

 

Une bonne couleur, c'est avant tout une couleur qui vous plait et qui embellit votre voiture. Si un Renault Scénic fuchsia laissera dubitatif pas mal de monde, une Twingo bleu récif sera davantage appréciée.

Veillez donc à choisir une couleur pas trop extravagante mais qui se démarque un minimum. Chassez donc le sempiternel gris au profit d'une teinte vive mais pas has-been.

Enfin, ne stressez pas pour la revente ! Originalité et beauté peuvent ne faire qu'un pour une vente réussie !


Commentaires