Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16

Thomas DROUART      5 Mai 2016       Actualité Nissan Essai

Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16

L'électrique, c'est devenu une grande tendance pour les constructeurs automobiles. Ce carburant de l'avenir qui est pourtant expérimenté depuis une centaine d'année commence à se répandre. L'autonomie des modèles, longement décriée, devient acceptable et même correct. Nous verrons ici le test de la Nissan Leaf dans sa toute nouvelle déclinaison à 30 kWh. Une batterie avec 26 % d'autonomie en plus est-elle suffisante pour faire la différence ?


Un brin impatients

Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16

Lundi 15 avril 2016, 16h. Le moins que l'on puisse dire, c'est que nous sommes relativement impatients. Accompagné d'Anthony Perrier, du blog lapassiondelauto.com, nous nous apprêtons à prendre possession d'une Nissan Leaf. L'électrique, c'est une grande première pour nous. Après essai d'une Toyota Yaris hybrid qui nous avait quelque peu laissés sur notre faim passés 50 km/h, nous attentions donc beaucoup de la Nissan Leaf. Je pourrais vous dire que la Leaf est un modèle qui m'a toujours attiré mais ce serait mentir. Je n'avais jamais réellement accroché à son design, que je trouvais neutre sinon un peu trop original à mon goût. Une fois les préjugés passés, nous prenons possession de la belle. Oui, la belle. Habillée d'une élégante robe noire, notre Nissan Leaf a de l'allure. En l'examinant, on lui trouve même de jolis profils. Au moment de la remise des clés, Kévin L., sympathique commercial de la concession de Laval, en Mayenne, nous explique le fonctionnement de notre Leaf de dernière génération et de sa batterie à 30 kWh qui nous autoriserait jusqu'à 250 kilomètres d'autonomie. Juste avant de partir, passage par le karcher pour un petit nettoyage en règle. Et nous voilà prêt à partir.


Elle est démarrée ?

Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16

Clé posée dans le vide-poche, il ne suffit plus qu'à enclencher le bouton Power pour démarrer. Et là, c'est magique. Aucun bruit, un silence absolu sinon un léger sifflement pour alerter les piétons, me fait remarquer mon acolyte. La boîte de vitesse ne contient qu'un unique rapport. Il faut alors basculer le minuscule levier en position D pour partir. En tant que passionnés de voiture et amateurs de belles sonorités, nous avions peur de trouver la Leaf insipide. Mais il n'en est rien, le plaisir est autre part. On savoure les fortes accélérations du bloc électrique de 109 chevaux qui s'avère relativement tonique et dynamise sans aucun soucis les 1 525 kg de notre belle japonaise. Belle, le mot est lâchée. La circulation en ville se passe sans encombre, la boîte de vitesse automatique est parfaitement étagée et offre une conduite d'une douceur incroyable. Nous quittons la ville afin de trouver un coin sympathique pour sortir quelques clichés de notre Nissan Leaf. Nous en profitons pour apprécier au mieux cette voiture. À 80 km/h, nous chuchottons. C'est royal. Premier constat également, la consommation s'envole rapidement, la moindre sollicitation un peu brutale diminue dangeureusement l'autonomie. Nous décidons de tester le mode "Eco" afin de préserver un petit peu notre monture. Dès lors, la puissance descend de moitié, de 109 à 55 chevaux mais l'ensemble reste roulable et les accélérations suffisantes pour circuler en toute sécurité.


L'autonomie

Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16

Nous avons pu expérimenter différents types de parcours afin de nous assurer de l'autonomie... Mais aussi profiter de cette voiture électrique. Nous trouvons une route de campagne pour réaliser les clichés de cet article. Le cadre est verdoyant et correspond plutôt bien à la Nissan Leaf que nous arrêtons dans un silence parfait. L'odeur de la campagne se mêle à celle du cuir neuf de cette voiture qui se veut respectueuse de l'environnement, c'est plutôt agréable. Elle est relativement bien construite cette Leaf au final, avec des volumes bien dessinés qui offrent un habitacle confortable et suffisamment lumineux. Les jantes de 17 pouces qui équipent notre Leaf sont celles fournies de série sur la finition Tekna, la plus haut de gamme, culminant à 37 655 €. L'ensemble respire la qualité, l'assise est très bonne et ne crée pas de fatigue prématurée. L'écran tactile est intuitif et offre de nombreuses fonctions, comme la réception d'appel, l'envoi de SMS, l'échange Bluetooth ou même le GPS et la climatisation. Les photos coincées dans nos reflexs respectifs, nous reprenons la route avec cette fois le mode B, qui utilise le frein moteur pour recharger les batteries. Et c'est efficace même si cette méthode ne suffira pas à remplir entièrement la batterie. Kilomètre après kilomètre, avec un brin d'anticipation, nous ajoutons des kilomètres à l'autonomie de cette voiture tout en continuant à circuler dans un calme incroyable. Gadget sympathique mais ludique, des schémas montrant la construction de sapin vous informe de l'état de votre conduite. Plus vous conduisez d'une manière fluide, plus vous assemblez des sapins.


On est perdus, là ?

Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16

Pour bien appréhender une voiture, rien de tel que de se mettre dans les conditions adéquates. Mon sens de l'orientation digne d'un film nommé aux Gérards nous a permis de nous égarer dans une banlieue. Cette fois, le GPS qui indiquait quatre itinéraires ne nous a pas été utile puisque les quatre demandaient le passage par une même route... barrée ! Mon collègue est heureusement parvenu à retrouver habilement le chemin grâce à l'aide d'un groupe de sympathiques adolescents intrigués par notre voiture électrique. La force de la Nissan Leaf, c'est de pouvoir être rechargée assez rapidement, en 10 heures depuis une prise domestique et surtout en une demi-heure sur les bornes proposées pour les véhicules électriques. Ces zones de recharges sont facilement trouvables sur le GPS. Le tout est indiqué clairement, pas de mauvaise surprise. L'aide au démarrage en côte est un régal tandis que la conduite en ville n'offre réellement aucune fatigue. Pas de maniement du levier de vitesse, pas d'embrayage, juste accélérer et freiner. En tant que passionnés d'automobile, c'est un changement assez brusque mais nous tombons d'accord sur un point : la Nissan Leaf est réellement le parfait daily, la voiture idéale pour aller travailler et se promener. Mais cette version récente de la Leaf dont la batterie renferme 30 kWh montre aussi ses limites. Ses 250 kilomètres d'autonomie la restreignent malheureusement à un usage urbain et un départ en vacances s'avère impossible par exemple. À moins d'aller chez votre belle-mère mais dans le contexte de ma phrase, vacances signifiait détente.


Elle est géniale, non ?

Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16

Plus ou moins consciemment, Anthony et moi-meme accumulions les superlatifs à l'égard de cette Nissan Leaf. Il est évident qu'elle nous a laissé une forte impression et que nous serions prêts à signer un chèque. Mais une autre alternative existe, et c'est le commercial de chez Nissan Laval qui nous l'a expliquée plus en détail : la location. Pour à peine plus de 200 € par mois, vous avez une Leaf à disposition. Sachant que le coût aux 100 kilomètres est inférieur à 2 €, c'est un vrai bon plan pour une voiture du quotidien qui demeure plaisante. Surtout qu'à conduire, la Leaf sait parfaitement faire oublier ses quelques kilos en trop pour notre plus grand bonheur, la direction est précise et que dire de cette caméra à 360° qui contrôle tous les angles ? C'est tout simplement l'idéal en ville. Pour taper une voiture en stationnement, il faut vraiment y mettre de la mauvaise volonté. Tout à bord de la Nissan Leaf a été étudié pour la rendre la plus confortable et appréciable possible. Tous les désagréments semblent lointains et nous prenons réellement du plaisir au volant de cette voiture. Nous ne l'aurions pas cru. La finition Tekna est un très bon compromis, avec un équipement riche, une sellerie cuir de qualité et les jantes en alliage de 17 pouces qui habillent parfaitement la ligne. Les kilomètres s'avalent à une vitesse incroyable à tel point que l'envie de conserver ce véhicule des heures durant n'aurait en aucun cas été une punition.


À propos de la Leaf

Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16

La Nissan Leaf est la plus voiture électrique la plus vendue dans le monde et nous le comprenons aisément. Jamais une voiture ne nous avait provoqué un tel bouleversement. L'expérience nous a littéralement bluffés. Bien sûr, le moteur thermique conservera l'avantage dans nos cœurs, c'est certain. Venons-en aux sujets qui fâchent. La Nissan Leaf est certes un très bon produit mais elle souffre d'une autonomie qui demeure encore insuffisante pour s'imposer plus largement. La version de 30 kWh, qui vient s'ajouter aux côtés de celle à 24 kWh est plus avantageuse, surtout que le surcoût est maintenu à 2 000 €, mais pour les grands voyageurs, l'hybride ou le Diesel ont encore de beaux jours devant eux. Le grand gabarit de la Nissan Leaf, similaire à celui d'un Qashqai peut impressionner, mais il se fait rapidement oublier à l'usage, surtout grâce aux dispositifs embarqués et la vision à 360°. Pour espérer atteindre les 250 kilomètres d'autonomie revendiqués, le mode Eco, qui bride à 55 chevaux au lieu de 109 est indispensable tout comme le mode B pour la récupération d'énergie cinétique du frein moteur. Il n'en reste pas moins que la Nissan Leaf est un véhicule abouti sur tous les points.


L'heure du bilan

Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16

Vous l'aurez compris, la Nissan Leaf est un modèle d'une souplesse incroyable. L'automobile électrique semble désormais parfaitement au point, même si la question de l'autonomie reste à approfondir. Néanmoins, c'est une voiture qui s'avère rapidement très attachante et qui nous a laissé une très forte impression. Ce calme absolu repose et fait du bien, on ne cherche pas la performance bien que les accélérations soient fortes, on prend le temps d'observer les paysages ou les panneaux en ville puisque la conduite est d'une facilité déconcertante. Le mode Eco et la récupération d'énergie sont réellement intéressants pour ceux qui veulent allonger l'autonomie surtout que la conduite ne s'en trouve pas trop affectée. À vivre, c'est une voiture agréable, confortable et suffisamment habitable pour cinq personnes. Quant à son coût, il est d'environ 1,80 € pour 100 kilomètres. Qui dit mieux ?

Je tiens tout particulièrement à remercier Kevin L., de la concession Nissan Espace 3 à Laval pour son accueil, ses conseils et le prêt de cette Nissan Leaf Teka... Que nous aurions volontairement bien gardée !

Essai : Nissan Leaf Tekna 30 kWh '16
Nissan Leaf Tekna 30 kWh - 109 chevaux - 37 665 €
  Design  
+
Confort de conduite
Équipements
Performances
Location intéressante

 
  Agrément de conduite  
  Performances  
  Consommation   -
Autonomie encore restreinte
Coût à l'achat
Poids élevé
  Autonomie  
  Aspects pratiques  

Commentaires