Le saviez-vous ? #13

Thomas Drouart      17 Août 2016       Vie pratique Le saviez-vous ? Informations

Le saviez-vous ? #13

Ce treizième numéro de votre webzine d'anecdotes se concentrera ici sur la célèbre course des 24 heures du Mans avec 10 anecdotes sur cette course, ses pilotes et les modèles qui y ont couru. En 1950, la première place fut remportée d'une manière peu courante !

 

 

 

121

 

Le circuit des 24 Heures du Mans actuel n'a pas toujours eu ce tracé. Jusqu'en 1929, il a mesuré jusqu'à plus de 17 kilomètres. Le tracé passait notamment par Pontlieue, dans le centre ville du Mans. Le tracé n'était pas balisé et les stands étaient des plus rudimentaires, rien à voir avec l'installation présente actuellement. Il était même possible pour un piéton d'accéder au bord de la piste sans problème particulier.

 

 

 

122

 

Avec des pointes de vitesse pouvant dépasser les 400 km/h, la FIA (Fédération Internationale de l'Automobile) interdisit les lignes droites de plus de 2 kilomètres. C'est dans ce contexte que les chicanes coupent depuis 1990, la célèbre ligne droite en 3 portions. Dès lors, le record de vitesse de 405 km/h par la WM P88 n°51 de 1988 a peu de chances d'être battu un jour.

 

 

 

123

 

En 1969, pour dénoncer le départ et épi qu'il juge dangereux, Jacky Ickx n'hésite pas à rejoindre sa Ford GT40 en marchant. Bien qu'il soit parti en dernière position, cela ne l'empêchera pas d'emporter la victoire après une lutte acharnée contre une Porsche 908. Cette même année marquera la fin de ce type de départ. Depuis, les pilotes débutent la course au volant et sanglés.

 

 

 

124

 

L'année 1955, les 24 Heures du Mans ont marqué le retour des Flèches d'Argent, de Mercedes. Ces modèles dont la carrosserie n'était pas peinte pour gagner du poids ont été strictement célèbres à cause d'un accident tragique. La Mercedes n°20 de Pierre Levegh heurte l'Austin Healey n°26 qui se déporte pour un dépassement. La collision projette l'allemande sur les spectateurs. 84 personnes décèderont et 120 blessés ont été recensés. Pour ne pas créer des mouvements de masse qui bloqueraient les secours, la course n'est pas arrêtée.

 

 

 

125

 

L'édition de 1950 des 24 Heures du Mans a été remportée par un père et son fils, Louis et Jean-Louis Rosier. Au volant de la Talbot-Lago T26 n°5, ils ont bouclé pas moins de 256 tours. Fait notable, le fils n'aura conduit que 2 tours tandis que son père en aura avalé... 254 !

 

 

 

126

 

Les 24 Heures du Mans causent malencontreusement des décès. Le dernier en date est Allan Simonsen, après une perte de contrôle au volant de l'Aston Martin n°95 lors de l'édition 2013. Il est actuellement le seul et unique décédé du second millénaire. Les années les plus meutrières furent 1937 et 1969, avec deux morts chacun.

 

 

 

127

 

Le numéro le plus victorieux aux 24 Heures du Mans est le 1. 10 voitures l'arborant ont gagné la course. Derrière, on trouve le n°2 (9 victoires), les n°3, 4 et 7 (6 victoires). Les numéros les plus faibles sont en général attribués aux LMP1, les plus susceptibles de remporter la course. Le numéro le plus élevé vainqueur de la course fut le n°63, en 1989, une Sauber-Mercedes.

 

 

 

128

 

La Chaparral 2F est un modèle qui marqua les esprits. Elle participa aux 24 Heures du Mans en 1967 et disposait d'un proéminent aileron culminant à plus d'un mètre. Son objectif était d'améliorer l'aérodynamique et la tenue de route à haute vitesse. Malheureusement, les deux 2F engagées (n°7 et 8) abandonneront durant la course.

Source photo : diecast.org

Source photo : diecast.org

 

 

 

129

 

Alors dénuées de climatisation, la température dans les voitures fermées pouvaient atteindre des sommets. En 2004, 62°C furent relevés dans l'habitacle d'une Chevrolet Corvette C5R. Depuis 2009, la climatisation est obligatoire.

 

 

 

130

 

Henri Pescarolo est le pilote ayant le plus de départs de 24 Heures du Mans à son actif, avec 33 départs. Mais il n'est pas le plus victorieux (3 victoires), le record revient à Tom Kristensen qui en cumule 9 dont 6 six consécutives. Il est suivi par Jacky Ickx et ses 6 podiums.


Commentaires