Le saviez-vous ? #18

Le saviez-vous ? #18

Nous nous retrouvons pour le dix-huitième opus de notre webzine d'anecdotes. Vous y découvrirez une Formule 1 à 6 roues très méconnue, un Dacia Duster rebadgé par Nissan ou bien une Opel Corsa pick-up. Voici une nouvelle série de dix anecdotes. Prêt(e) ?

171

une Formule 1 à 6 roues

Quand on parle Formule 1 à 6 roues, on pense inéluctablement à la Tyrrell P34, et son double-essieu avant. Mais on oublie souvent un autre modèle, réalisé en 1977. Il s'agit d'un modèle expérimental, la March 2-4-0 (illustré en tête d'article). Cette dernière a nécessité un important travail d'ingénierie, pour offrir le meilleur agrément possible, avec quatre roues motrices. Le modèle n'eut malheureusement pas ses heures de gloire, à cause d'un train arrière lourd et d'un comportement routier spécifique.

172

une Clio 4 très spéciale

Dans la Creuse, la concession Renault de Guéret a réalisé un projet unique en son genre. Désirant satisfaire la demande d'un client désirant une peinture bicolore sur sa Clio IV, le chef des ventes, décida de satisfaire localement cette demande. C'est ainsi qu'une Clio bicolore vit le jour, avec une peinture rouge mais un toit - et montants - blancs. Elle est nommée Clio Série 23 et un site internet spécifique fut créé... Puis supprimé. Trois exemplaires au moins auraient vu le jour. Pour le client, le coût était de 570 €.

Le saviez-vous ? #18

173

une Dacia siglée Nissan

Depuis 2014, Nissan a offert une nouvelle génération de son modèle Terrano au marché indien (voir ci-dessus). Il s'agit en réalité d'une base de Dacia Duster agencé avec des éléments empruntés à Nissan. La finition intérieure est améliorée tandis que la transmission intégrale est de série. Sous le capot, un 4-cylindres atmosphérique de 104 chevaux et deux blocs dCi de 85 ou 110 chevaux. Ce modèle n'est pas importé en France.

174

des noix de coco sous le capot

Pour améliorer son impact sur l'environnement, Ford a conçu un revêtement à base de coquilles de noix de coco pour les intérieurs de capot de ses modèles F-150. Depuis près de dix ans, ce sont ainsi plus de 2 000 tonnes de pétrole qui ont ainsi été économisés. Point positif : l'insonorisation est tout aussi efficace.

175

Lada, c'est plus simple

AvtoVAZ est plus connue sous le nom de Lada en France et en Belgique parce que c'est plus facile prononcer pour faciliter son déploiement en Europe. Ce n'est qu'à partir de 1976 que le Niva fut proposé dans l'hexagone. Il s'agit d'un 4x4 compact toujours produit de nos jours et simplement nommé Lada 4x4.

176

Chevrolet reine du WTCC

Le WTCC est le championnat du monde des voitures de série. La première édition remonte à 1987. De nombreux constructeurs s'y sont essayés avec plus ou moins de succès. Chevrolet est la plus primée, avec pas moins de 84 victoires. Derrière, on trouve BMW puis Citroën. Depuis 2009, une épreuve se trouve désormais à Marrakech, au Maroc. Une première course internationale depuis 1958.

177

Opel, pas à la ramasse

En 1914, Opel était le premier constructeur allemand. Sa production atteint 3 335 exemplaires. La Guerre arrivant cette même année, l'usine se concentra alors sur la production de véhicules militaire, devenant alors le premier producteur de matériel de guerre.

Source photo : opel-corsa-a.com

Source photo : opel-corsa-a.com

178

une Corsa tropicale

Au début des années '90, un agent Opel situé à Manosque, dans les Alpes de Haute Provence, proposait une transformation sur base d'Opel Corsa afin de les convertir en pick-up, nommé Opel Corsa Tropica. L'opération demandait près de 15 000 FF, soit l'équivalent actuel de 3 400 €. La caisse était alors découpée, avec un arceau cage et un sun-roof. 400 exemplaires auraient été produits.

179

la voiture à hélice, plus qu'un rêve

Au début du XXe siècle, de nombreuses expérimentations ont été réalisées. L'une d'elle fut menée par le français Marcel Leyat. Sur une base de barquette deux-places, il implanta une imposante hélice à l'avant. Cette dernière n'avait pas de châssis, ni aucune transmission, boîte de vitesse ou de roue motrice. Cette conception simple mais efficace a permis d'atteindre la vitesse de 100 km/h en 1913.

180

Volkswagen fait des saucisses

Volkswagen est réputée pour ses automobiles mais elle l'est aussi pour ses saucisses. Depuis 1973, la marque allemande voit ce second marché évoluer d'années en années. Pour l'année 2015, plus de sept millions de saucisses Volkswagen au curry, nommées Currybockwurst. Ces dernières sont fumées au bois de hêtre mais la production tend à l'externalisation, notamment pour l'élevage et l'abattage des porcs.


Partager cet article

Repost 0

Qu'en dîtes-vous ?