AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

Thomas DROUART      25 Mai 2015       Maserati V6 Italiennes Années '10

AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

Aux côtés de la Quattroporte, Maserati a ajouté en 2013 une seconde berline à sa gamme, la Ghibli. Cette troisième génération de Ghibli succède à deux coupés lancés respectivement en 1966 et 1992. Que vaut la Ghibli 3 ? Nous verrons ici la version haut de gamme, la S Q4 et sa transmission intégrale.

 

Fiche technique
 Modèle Maserati Ghibli
 Moteur 3.0 V6 410 chevaux
 Dimensions 4,97 x 1,95 x 1,46 mètre
 Masse 1 770 kg
 Commercialisation 2013
 Prix du neuf 86 100 €
 0 à 100 km/h 4"8
 Vitesse max 284 km/h
 Consommation 10,5 l/100 km
 Date et lieu 10 mai 2015, Mayenne
AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

Dans le segment des routières de luxe, la Maserati Quattroporte y occupait une place stratégique. Mais cette catégorie s'est étoffée et comprend désormais une concurrence toujours plus complète. Dès lors, un seul modèle ne suffit plus. La Quattroporte continue d'affronter la Rapide d'Aston Martin et la Porsche Panamera tandis qu'en 2013, la firme italienne se lance un nouveau défi et crée sa seconde berline. Étonnamment, c'est le nom de Ghibli qui ressort. Un nom arboré une première en 1966 puis abandonné. Dépoussiéré en 1992, il est de nouveau enterré en 1997 avant de relancer une troisième génération qui cette fois n'a aucunement la forme d'un coupé mais bien d'une berline.

AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

La Ghibli 3 séduit d'abord par son regard. On va se l'avouer, on a déjà vu plus original, c'est certain, et on peut regretter l'uniformisation des faciès des différents modèles au sein de la gamme Maserati... Mais cette Ghibli dégage quelque chose d'unique. Loin de l'image d'une mini-Quattroporte, elle apparaît comme une routière à part entière et impressionne par sa ligne travaillée et son regard affuté. Quelque soit la finition, l'esthétique ne change pas. Absolument pas. Seul le logo arrière permet d'identifier si vous avez affaire à la version Ghibli, la Ghibli S (Q4 pour 4 roues motrices) ou encore la Ghibli diesel. Car oui, Maserati aussi s'est lancé dans la production de modèles diesel.

AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

De profil, on observe le chassis de la Quattroporte un brin raccourci. La ligne est très pure et paraît haute, la faute à une ligne de caisse "grimpante" sur les côtés. Les codes esthétiques Maserati sont bien présents avec notamment le trio d'aérations sur les ailes avant ou encore des lignes arrondies et agressives à la fois. Le soin du détail a été poussé assez loin, nous aurons l'occasion de le voir dans l'article. Nous avons ici affaire à la version haut de gamme, qui est la S. Carburant à l'essence, elle a succombé au V6 et à la suralimentation pour délivrer 410 chevaux et des performances intéressantes.

AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

À la question de savoir si cette Ghibli est une vraie Maserati, la réponse est oui. On retrouve bien le concept Maserati et le chassis de la Quattroporte. L'intérieur fait part belle au confort avec des ajustements rigoureux et une finition d'un très bon niveau. Moderne, l'intérieur profite reçoit des lignes à la fois simples et racées. L'équipement est riche et les touches de carbone dans l'habitacle cachent difficilement la fougue de cette version S. Seul regret, l'absence d'un V8 atmosphérique, rendu difficilement possible depuis les mesures draconniennes prises pour réduire les émissions de CO2.

AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

La nouvelle entrée de gamme Maserati permet de toucher une clientèle plus vaste avec un ticket d'entrée abaissé à 70 400 € pour la version essence de 330 chevaux et même 67 250 € pour la version diesel. Nul doute que cette dernière fera un tabac dans les flottes d'entreprises prisées et fortunées. Quand à notre version S affublée de la transmission intégrale, la note passe à 86 100 € hors option. La carrosserie peut s'habiller dans de multiples coloris dans la teinte Champagne ici illustrée. Pour les plus extravagants, le Bleu Emozione habille la Ghibli d'un bleu électrique du plus bel effet. De nombreux packs de finition sont proposés, augmentant notamment la taille des jantes, moyennant de 1 300 à 6 600 €. Et pour les équipements intérieur, la liste est mesurée et concerne tant les matériaux utilisés que le système audio Bowers&Wilkins facturé 4 200 €.

AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

Peu optionné, notre exemplaire a reçu les jantes Vulcano en 18 pouces de série. Un modèle à la fois élégant et travaillé qui permet d'admirer les disques de freins ventilés à l'avant. En option, il est possible de monter jusqu'au 21 pouces mais aussi de choisir une couleur pour les étriers. Polyvalente dans l'âme, la Ghibli l'est aussi dans le choix de ces options, permettant d'opter pour une configuration sage et élégante, comme le modèle ici photographié ou bien pour une version plus excentrique et affichant clairement son attrait pour la piste. Car comme toute Maserati, vous avez le choix du mode de conduite, dont le sulfureux mode Sport.

AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

Sous le capot des Ghibli essence, une seule motorisation officie, déclinée dans différents niveaux de puissance. Il s'agit du même V6 que la Quattroporte. Notre version S hérite du même niveau de puissance que la Quattroporte S. Et avec ses 410 chevaux, le V6 Turbo de la Ghibli n'est pas à la peine. Il avale le 0 à 100 km/h en seulement 4,8 secondes dans un silence presque déconcertant. L'intérieur feutré a en effet tendance à estomper un peu trop la sonorité du 6-cylindres. Les 550 Nm de couple se mettent rapidement à élancer la belle italienne et sa boîte automatique à huit rapports. Rapidement, on se rend compte que la Ghibli n'est pas une sportive, c'est une berline dynamique, certes, qui n'oublie pas le confort et aurait même tendance à le faire primer.

AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

Cet esprit GT se vérifie avec la transmission intégrale qui a tendance à gommer les sensations d'accélération. Cette philosophie peut déconcerter autant que séduire pourvu que l'on achète la Ghibli en connaissance de cause. Les feux arrières présentent une belle fluidité, concentrant chaque ligne de la voiture et les renvoyant harmonieusement. Le même travail a été opéré à l'avant sans sacrifier les codes en vigueur chez Maserati. Quant à la ligne, c'est sous cet angle que l'on apprécie le mieux des designers qui ont su créer une ligne fluide et gracieuse, aux antipodes de la Ghibli de seconde génération de la première moitié des années '90.

AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

À l'arrière, le bandeau chromé est surmonté du logo typographique Maserati. La concurrence de la Ghibli S Q4 est limitée. Elle n'inclut pas les M3 et RS5, au tempérament beaucoup plus radical mais les Série 3 35i et Audi S5 en font partie. Par rapport à ces dernières, l'italienne se place a un tarif légèrement supérieur mais reçoit en contrepartie plus de puissance et un équipement un peu plus riche. Pour le reste, tout est subjectif, face à la rigueur de ces allemandes, l'italienne semble presque exotique.

AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13

Qu'importe la motorisation ou la finition, toutes les Ghibli sont parées de quatre sorties d'échappement. Un appendice plutôt sympathique. Si le bilan de la Ghibli est plutôt positif et que la belle ne présente pas de lacune dérangeante, nous regrettons l'absence de différenciation entre les différentes versions. Car bien que plus puissante et plus chère, la S Q4 ne se différencie pas de ses consœurs autrement qu'en gonflant sensiblement la liste des options. La somme peut alors tutoyer les 100 000 €. La consommation en carburant est en revanche assez basse et conforme à celle que l'on peut attendre d'une GT, soit 10,5 litres en cycle mlixte. À noter que seule la boîte automatique à 8 rapports est proposée.

AB28 • Maserati Ghibli S Q4 '13
Faut-il acheter une Maserati Ghibli S Q4 ?

La Ghibli S Q4 s'apparente à un bon choix et à un parfait compromis. Voiture familiale par excellence, elle peut accueillir jusqu'à cinq personnes confortablement. Sa force est également d'offrir une conduite dynamique et sécurisante. Les 410 chevaux sont bien là et ne demande qu'à rugir... fenêtres ouvertes ! Aseptisée, notre version à transmission intégrale est homogène et affichée à un prix cohérent. Vrai modèle à part entière, elle ne souffre pas de la comparaison avec la Quattroporte dont elle reprend le chassis et quelques composants. La descendante indirecte des précédentes Ghibli est un modèle recommandable !
 

3 arguments
3 contre-arguments
Ligne réussie
Performances
Habitacle
Très aseptisée
Jantes de série petites
Boîte auto imposée


Référence article : AB28 • Version 3.1


Commentaires