'12 Morgan 3-Wheeler

Thomas Drouart      21 Août 2016       Morgan 2 cylindres Anglaises Années '10

'12 Morgan 3-Wheeler

Une moto ? Une voiture ? À vrai dire, la Morgan 3-Wheeler appelle autant à l'admiration qu'à la confusion. Le plus étonnant, c'est que cela fait désormais plus de 100 ans que cet engin est commercialisé. Mais nous le verrons, la recette actuelle, qui a le plumage d'autrefois, dispose d'un ramage tout ce qu'il y a de plus actuel (enfin presque !).
 

Fiche technique
Morgan
3-Wheeler

2011 - ....
  Dimensions 3,23 x 1,72 x 1,00 mètre
  Poids 490 kg
  Boîte de vitesse Manuelle, 5 rapports
  Transmission Propulsion
2.0 litres
V2

115 chevaux
190 Nm
  0 à 100 km/h 4"5
  Vitesse max. 185 km/h
  Consommation 9,3 L / 100 km
  Côte moyenne 45 400 €
'12 Morgan 3-Wheeler

La renaissance

Remontons le temps d'un bon siècle. Et arrêtons-nous en 1909. C'est cette année que Henry Frederick Stanley Morgan ose produire un modèle atypique. Voulu accessible financièrement, la 3-Wheeler ne fait décidément rien comme les autres, avec son unique roue arrière et son moteur directement posé sur le train avant ! Mais la demande est là car les sensations de conduite à bord d'un tel engin sont uniques. Le style évoluera, deviendra un brin plus cossu (c'est relatif, je vous l'accorde) jusqu'au début de l'année 1953. Après de multiples évolutions, la Morgan 3-Wheeler ne répond plus vraiment aux standards et elle se trouve évincée du catalogue. Morgan continue néanmoins la production de ses modèles intemporels. Mais dans le cœur des fans de la marque, la recette à trois roues manque. Et c'est le petit fils du fondateur de la marque, Charles Morgan, qui va relancer le 3-Wheeler. Nous sommes alors en 2011. Tel un chef, cet homme a remis au goût du jour la recette de son grand-père avec la maîtrise d'un chef classé au guide Michelin. Le concept n'a nullement été dénaturé, bien au contraire.

'12 Morgan 3-Wheeler'12 Morgan 3-Wheeler

Authenticité

La ligne de la 3-Wheeler cru 2011 s'inspire directement de celle que nous avions quittée au début des années '50. Comme les autres productions Morgan, le style est volontairement rétro avec juste quelques équipements actuels qui améliorent sans dénaturer. Ainsi, cette Morgan a mi-chemin reprend les qualités ainsi que les défauts de la précédente mouture. Arrive le moment de départager s'il s'agit d'une voiture ou d'une moto. Dans les faits, personne n'a réellement de réponse à cela. Le Threewheeler s'assure comme une moto mais se conduit avec un permis auto. Esthétiquement donc, les badauds pensent immédiatement à un modèle ancien. On ne peut pas leur en vouloir, il faut s'intéresser à de menus détails pour déceler la conception moderne du 3-Wheeler, comme les disques de frein ventilés à l'avant. Sur la roue arrière, c'est un tambour mais de toute manière on ne le voit pas ! C'est une tradition chez Morgan, l'assemblage est fait à la main et selon des méthodes ancestrales... Et le tout sans la moindre aide à la conduite ! Un concentré d'authenticité !

'12 Morgan 3-Wheeler

Le plaisir à l'ancienne

La Morgan 3-Wheeler n'est pas des plus pudiques avec son moteur reposant sur le train avant. Comme vous pouvez le constater, il s'agit d'un bi-cylindre en V à 45°. Un moteur d'origine Harley-Davidson, retravaillé au rendement discutable, avec 115 chevaux pour une cylindrée de 2 litres. C'est un bloc qui mange d'allonge avec la puissance maximale atteint à partir de 5 250 tr/m. La boîte manuelle à cinq rapports provient de la Mazda MX-5 NC, mais là encore, elle est plutôt courte. Qu'importe, la vitesse de pointe, on n'a rarement envie d'aller la titiller quand on n'a pas de pare-brise ! Et 185 km/h demeure tout à fait correcte. Ce qui impressionne le plus, c'est l'audace de l'engin. La Morgan 3-Wheeler est étonnament léger, avec moins de 500 kg sur la balance. L'agilité est bonne avec un train avant très précis et un freinage mordant. Mais le diamètre de braquage, avec 15 mètres, est digne d'un autobus ! Quant au 0 à 100 km/h, il ne demande que 6 secondes, soit le temps d'une BMW M3 (E36) ou bien d'une Renault Mégane 3 RS. C'est donc tout à fait correct pour une voiture plaisir à l'ancienne.

'12 Morgan 3-Wheeler

Une anglaise à l'ancienne

La Morgan 3-Wheeler se veut un véhicule clairement orienté sur le plaisir de conduite; On y retrouve tous les ingrédients d'une authentique sportive, comme le volant à trois branches, l'instrumentation centrale ou encore quelques chromes savamment disséminés ici et là (en option néanmoins). L'assise est en cuir, avec de belles surpiqures. Il est même possib le d'opter pour des sièges chauffants ce qui, convenons-en, n'est pas un mauvais choix pour une utilisation par temps frais. Stricte deux places, c'est un modèle bien peu adapté aux grands gabarits et qui se conduit au ras du sol, telle une Caterham. Mais cela contribue au charme de l'ensemble. Le centre de gravité très bas permet d'aborder des virages serrés à bon rythme. Et malgré l'unique roue arrière qui entraine cet engin, les avis sont unanimes. Au niveau de la consommation, c'est un moteur à l'ancienne dont la consommation dépasse légèrement les 9 litres aux 100 kilomètres en cycle mixte. À la vue du poids et de la puissance, cela reste élevé. Mais personne n'est parfait. Car c'est avant tout un modèle coup de cœur qui n'a aucune réelle concurrence sur le marché. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, il est possible de les faire importer facilement en France puisqu'il y a un distributeur en région parisienne.

'12 Morgan 3-Wheeler'12 Morgan 3-Wheeler

Performance et fiable

En réalité, le public pouvant être intéressé par une Morgan 3-Wheeler est relativement restreint. IL ne peut s'agir d'une voiture de tous les jours, c'est certain. Elle ne conviendra pas non plus d'une personne trop grande, ayant des problèmes de dos ou avec de l'embonpoint ! Elle ne s'adresse pas non plus aux conducteurs novices car l'erreur ne pardonne pas : aucune aide à la conduite n'est incluse : tout se fait à l'ancienne et c'est bien cela qui fait le charme du modèle. Mais pour une voiture plaisir, c'est assurément un bon compromis. Une mécanique pas des plus modernes mais suffisamment performante et fiable. Cela a bien des contraintes, comme un coffre des plus anecdotiques, l'absence de capote (et même d'un réel pare-brise) et demande une tenue suffisamment chaude et résistante à la pression. Pour le reste, quel bonheur ! C'est réellement une chance de voir renaître un tel modèle sans qu'il ait été dénaturé ou soit tombé sous l'autêl du suréquipement navrant. On conserve une réelle sportive à l'ancienne et dont le style intrigue. Pour preuve, deux personnes sont venues m'interroger sur cet enfin, pendant à coup sûr à un modèle des années '50 ou '60.

'12 Morgan 3-Wheeler

Une note salée !

Mais comme souvent, il y a bien un point qui fâche et c'est le critère du prix. Affiché à plus de 45 000 € hors options, le 3-Wheeler est cher. Très cher. La production est certes artisanal et le nombre d'exemplaires produits limités à 300 chaque année, mais la note reste amère. Quoiqu'il en soit, il s'agit d'un modèle coup de cœur, dont les possibilités de personnalisation sont très nombreuses à condition de mettre la main au portefeuille et au compte en banque. Des éditions spéciales ont même été éditées, faisant encore grimper la note. Le modèle que nous vous présentons ici date de 2012 et dispose d'une option relativement coûteuse, l'onéreux Pack chromé à près de 4 000 € qui comprend la ligne d'échappement et sa grille, les arceaux, le bloc moteur et le phare arrière. Et vous, vous laisserez-vous tener par une 3-Wheeler ? En occasion, les cotes sont aussi très élevées.

'12 Morgan 3-Wheeler

Faut-il acheter une Morgan 3-Wheeler ?

La Morgan ThreeWheeler, on adore ou on déteste. Elle ne met personne d'accord. Mais elle a le mérite d'offrir un modèle unique en son genre et très atypique. Le compromis offert frise l'excellence malgré quelques défauts qui existaient déjà sur la mouture du millénaire dernier. Si vous recherchez une voiture plaisir pour le dimanche matin ou les sorties entre amis, c'est un excellent choix, vous ne passerez pas inaperçu et vous ressentirez plus de sensations que dans n'importe quelle production actuelle. Reste la pilule financière à digérer...

 

3 arguments 3 contre-arguments
Style unique
Conduite à l'ancienne
Comportement
Prix très élevé
Options onéreuses
Consommation haute

Référence article : AA15 • Version 3.2


Commentaires