AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

Thomas DROUART      20 Mars 2015       Simca 4 cylindres Françaises Années '70

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

Alors que la Renault 8 prend sa retraite au début des années '70, elle laisse comme un goût d'amertume aux amateurs de "petites" voitures polyvalentes et dynamiques. C'est dans cette optique que Simca propose des versions sportives de sa berline 1000 dont nous verrons ici une Rallye 1 de 1972. Un modèle désormais très rare et ô combien désirable. Mais que vaut-elle vraiment ?

 

Fiche technique
 Modèle Simca 1000 Rallye 1
 Moteur 1.3 4 cylindres en ligne 60 chevaux
 Dimensions 3,80 x 1,49 x 1,40 mètre
 Masse 785 kg
 Commercialisation 1972 - 1973
 Côte moyenne 35 000 €
 0 à 100 km/h 13"5
 Vitesse max 155 km/h
 Consommation NC l/100 km
 Date 14 mars 2015
AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

L'histoire de la Simca 1000 remonte à 1961. Alors considérée et positionnée dans la gamme comme une alternative moins onéreuse que l'Aronde, elle plaît. La Renault 8 reprendra un concept très similaire et notamment le positionnement du moteur, à l'arrière, mais aussi la carrosserie tricorps bien sculptée. Les deux berlines Renault évolueront conjointement jusqu'en 1964 lors la firme au losange propose la version Gordini... Cette dernière séduisit un public large et ouvre la voie des sportives légères polyvalentes. Lorsque la 8 Gordini est retirée de la gamme, la Simca 1000 prend un nouveau souffle et assure la relève dans le cœur des amateurs de sport automobile.

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

Car si Renault a renouvelé son offre sportive avec la R12, le passage au moteur avant à laissé un vide dans le cœur des passionnés. C'est donc la 1000 Rallye qui assure la relève. Forte d'une cylindrée de 1,1 litres, la première évolution est opérée en 1972 et se nomme Simca 1000 Rallye 1. L'exemplaire que nous avons pu rencontrer témoigne de cette époque. Avec sa cylindrée portée à 1,3 litres, la Rallye 1 dispose de nombreux atoûts pour séduire. À commencer par un robe aguicheuse, mariant l'orange vif à de subtiles bandes latérales et à un capot noir.

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

Les Simca 1000 Rallye 1 séduisent par leur robe à dominante orange ou blanche. Bien que modernisées et coursifiées par rapport aux 1000 "classiques", elles conservent la philosophie générale du modèle, très typée années '60. On notera les phares ronds et antibrouillards jaunes qui contribuent au charme de ce modèle. Et par rapport à la Rallye de 1970, la Rallye 1 n'en diffère que très peu d'un point de vue carrosserie : seules les ailes arrières donnent cette information, le monogramme Simca étant remplacé par Rallye 1.

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

Difficile de ne pas craquer face à ce regard doux qui contraste avec le tempérament de cette belle française. Le coup de cœur est d'abord esthétique. Et reste intact. La Rallye 1 a pour objectif primaire de donner du plaisir à son conducteur, des sensations. À la manière d'une Lotus ou d'une Austin Mini, l'assise est basse et le poids contenu. À sa sortie, elle est proposée environ 40 % moins cher que la 8 Gordini : de quoi convaincre un public large d'amateurs de vitesse. Car comme son nom l'indique, la Simca 1000 Rallye se destine tant à la route qu'à la piste.

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

Confortablement chaussée en 13 pouces, la Simca 1000 Rallye 1 revêt des jantes en tôle noires cerclées d'un bord en acier brut du plus bel effet. Une combinaison que l'on retrouvera chez Porsche quelques années plus tard. Dotée de freins à disque à l'avant et de tambours à l'arrière, elle profite d'une tenue de route et d'une agilité respectables, fournissant des sensations qu'aucun modèle actuel ne saurait retranscrire. La 1000 Rallye 1 ne dispose d'aucune aide à la conduite et permettra à de nombreux propriétaires d'acquérir à la voiture de sport sans se ruiner. Et tout en ayant une voiture à l'esthétique bien dans l'ère du temps !

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

En pénétrant à bord, l'ambiance est typique d'une voiture ancienne. On y découvre deux sièges semi-baquets d'apparence rudimentaire mais enveloppants et agréables. Exclusivement noir, l'intérieur n'en est pas pour autant terne puisque la teinte de la carrosserie s'y retrouve le long des montants. Correctement assemblée, la planche de bord est lisible et affiche bon nombre de cadrans. Oubliez les ceintures de sécurité actuelle et les vitres électriques, la Simca 1000 Rallye 1 dispose du minimum pour gagner du poids. Malgré tout, l'assise est bonne et suffisamment confortable. L'assise basse donne une perception de la route bien loin des modèles aseptisés du quotidien. Un autre monde, plus vivant et plaisant bien loin de la grisaille environnante.

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

La Simca 1000 Rallye délivrait 53 chevaux. La Rallye 1 en a gagné 7 pour en afficher 60. Une puissance qui peut paraître totalement dérisoire de nos jours mais qui ne démérite aucunement ! Placé en position arrière, le 4 cylindres est rageur et offre un concert saisissant, un brin rauque vers la zone rouge mais toujours agréable. La raison qui a poussé certains à préféré la Simca 1000 Rallye 1 à la Renault 12 Gordini prend donc tout son sens. Car l'agrément de la Simca est très bon. Il paraît presque difficile d'accepter le fait que le 0 à 100 km/h demande 13,5 secondes sur le papier tant la belle orange s'élance sans broncher. La vitesse de pointe, fixée à 155 km/h demande une belle dextérité et une bonne poigne car la 1000 est sensible au vent, du à son poids peu élevé.

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

Vous l'aurez compris, la Simca 1000 Rallye 1 fait partie de ces modèles qui vous garantissent un sourire constant, une machine à sensation comme on n'en fait plus. L'exemplaire que nous avons pu photographier fait figure d'exception. (Très) Rares sont désormais les Simca 1000 Rallye 1 en parfait état d'origine. Celle-ci n'a jamais été restaurée à l'exception de la peinture et n'a jamais eu de corrosion ni le moindre accident. La plupart des exemplaires sur le marché de l'occasion (et il faut déjà les trouver) ont fréquemment été recarrossés à coup de kits, alors que d'autres ont été retapés à la va-vite tandis que d'autres ont péri entre les mains de pilotes inexpérimentés. Quoiqu'il en soit, une Simca 1000 Rallye 1 dans un état concours comme ici s'échange pour le prix d'une Porsche 911 d'occasion bien optionnée.

 

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

Le profil tricorps de la Simca 1000 est proche de celui de la Renault 8, née un an plus tard. L'architecture à moteur arrière permet de libérer davantage pour les jambes à l'avant et de profiter d'une bonne répartition des masses. La boîte dispose de 4 vitesses à rapports courts, renforçant la sensation de vitesse. Par rapport à la Rallye, la Rallye 1 dispose de trains arrière à bras triangulaires avec renforts au niveau des moyeux avec une géométrie revue. Cela a permis le passage à 4 écrous par roue au lieu de 3. Ces nouveautés sont apparues sur la Simca 1200 S Bertone puis apportées sur la 1000 dès 1972.

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

Difficile de ne pas tomber sous le charme de cette Rallye 1 tant son 3/4 arrière est gracieux. On notera la malle arrière ajourée pour laisser respirer le 4 cylindres, les pare-choc et feux à bords chromés mais aussi le pot d'échappement qui pointe le bout de sa canule à l'arrière gauche. Et si elle n'a pas reçu la touche du sorcier Gordini, la 1000 Rallye 1 dispose de suffisamment d'atouts pour convaincre. Le "Light is right" prôné par Colin Chapman, fondateur de la marque Lotus se vérifie pleinement ici. Véritable art de vivre, cette Simca procure un retour dans le passé agréable, où l'on savoure chaque minute à bord, où chaque bruit mécanique a du charme et nous interroge à la vue des multiples voitures grises et diesel parant les rues : Mais comment as-t-on pu en arriver là aujourd'hui ?

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72

Deux modèles succèderont à la Simca 1000 Rallye 1. La Rallye 2 affiche 82 chevaux, une robe hochant entre vert et jaune et 4 freins à disque. Bien que plus puissante, elle fut aussi plus répandue et sa côte reste inférieure à celle de la Rallye 1. La transition avec la Rallye 3 a lieu en 1977 quand la 2 reçoit une nouvelle face avant à phares carrés. Pour terminer, la Rallye 3 dispose de 103 chevaux et d'une carrosserie élargie. Tirée à 1 000 exemplaires, elle est rare de nos jours, car c'est en compétition que la 3 a vu ses effectifs décimés.

AA56 • Simca 1000 Rallye 1 '72
Faut-il acheter une Simca 1000 Rallye 1 ?

Véritable ôde à l'automobile, la Simca 1000 Rallye 1 est un modèle coup de cœur. Extrêmement rare de nos jours, les exemplaires en très bon état sont difficilement dénichables. Avec 60 chevaux, la petite Simca a tout ce qu'il faut pour séduire. Son plumage n'a pas pris une ride et le ramage a les arguments pour prendre la route et s'y amuser. Bien que peu équipée, elle a tout de la parfaite berline polyvalente et reste un modèle typique attachant. C'est le cas de son propriétaire qui séduit par la Simca 1000 Rallye 1 de sa jeunesse a replongé l'année dernière. Encore merci à lui pour ce shooting photo passionnant.
 

3 arguments
3 contre-arguments
Exclusivité
Ligne
Tempérament
Côte très haute
Introuvable en occasion
Phares carrés des Rallye 3


Référence article : AA56 • Version 3.1


Commentaires