Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

La 911 type 993 est un modèle cher dans le cœur des porschistes. Elle est l'ultime représentante des modèles à refroidissement par air. Ni vraiment ancienne, ni toute récente, cette Porsche de l'entre-deux n'a pas fini de nous surprendre. Nous verrons aujourd'hui la "vraie" 911 dans sa version à quatre roues motrices. Prêt(e) ? Le départ sera brutal...


Porsche 993 Carrera 4 : fiche technique

1995
2 884 exemplaires
  Dimensions4,24 x 1,73 x 1,30 mètre
  Poids1 420 kg
  Boîte de vitesseManuelle, 6 rapports
  TransmissionIntégrale
3.6 litres
6 cylindres à plat

272 chevaux
330 Nm
21 CV
  0 à 100 km/h5"4
  Vitesse max.272 km/h
  Consommation12,1 L / 100 km
  Côte moyenne65 000 €
Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

Tradition et novation

Rendez-vous était donné en fin d'après-midi, avec Xavier pour un shooting. 17h31 tapantes, le son caractéristique du Flat-6 vient s'intercaler entre les diesels alentours. Puis la belle arrive, dans une élégante robe noire, rutilante. C'est donc une 911 type 993 Carrera 4 que nous verrons aujourd'hui. La quatrième génération du modèle phare de Porsche est un modèle cher dans le cœur des porschistes. Elle a tout pour elle ! Dont l'ADN de la marque, avec une ligne fidèle à l'originale, mais qui évolue pour gagner en raffinement, en puissance et en performance. Comment ne pas se laisser séduire avec ces ailes délicieusement larges, cet avant profilé et ces rétroviseurs en forme d'obus ? Il suffit de faire le tour de la belle pour remarquer qu'aucun élément ne vient perturber le regard : une fluidité absolue !

Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puristePorsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

Si la carrière de la 993 débute en 1993, il faudra attendre près de deux ans pour que les Carrera 4 et 4S voient le jour. Ces versions à transmission intégrale disposent d'ailes élargies, d'étriers de frein gris et de clignotants blancs, et non plus oranges. La transmission intégrale a été inaugurée avec plus ou moins (surtout moins) de succès sur la 964. Mais cette dernière alourdissait considérablement l'auto, gommant ses prétentions sportives. En changeant de génération, Porsche a revu en profondeur le système, désormais deux fois plus léger... Pour deux fois plus de plaisir ! Contrairement à ce que l'on aurait pu imaginer, Porsche a vu juste en proposant les quatre roues motrices, puisqu'il y a une vraie demande : le comportement est plus sécurisant et il est possible d'utiliser sa 911 même en conditions difficiles sans risquer le tête-à-queue dans un excès d'optimisme. Continuons notre tour de la belle...

Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

L'entre-deux

Avec un Cx de seulement 0,33, la Porsche 993 a réussi une belle prouesse. La face avant inspirée de la supercar 959 y a fortement contribué. Cet avant justement, a quelque peu intrigué avant de séduire le public, lors de sa sortie en 1993. Il faut bien admettre qu'entre les trois premières générations, les évolutions stylistiques ont été relativement mineures. La 993 est le modèle tampon entre les "vieilles" et les "nouvelles", et c'est ce qui fait son charme (il n'y a pas que cela, soyons clairs !). Un point qui me plait bien, c'est le design des portières, avec une petite vitre de custode en amont de la vitre, et le rétroviseur type obus qui vient sublimer l'ensemble. Un sans-faute ! À l'arrière, la 993 Carrera 4 reprend le bandeau lumineux arrière caractéristique des Type-G et 964, un élément stylistique fort qui deviendra par la suite l'apanage des versions à transmission intégrale. Et dire que Porsche souhaitait stopper la commercialisation de la 911 au début des années '80...

Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puristePorsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

Mécanique ou Tiptronic ?

Inaugurée en 1990, la boîte de vitesse automatique Tiptronic est reconduite sur la 993. Elle est désormais plus réactive et intègre un cinquième rapport. Mais n'en attendez pas des performances décoiffantes, elle est bien loin d'une boîte PDK actuelle ! Elle offre cependant un confort de conduite appréciable sans (trop) gréver la consommation. La boîte manuelle a été préférée par bon nombre d'acheteurs puisqu'elle autorise davantage de dynamisme. Puis quel plaisir de passer et tomber un rapport. Surtout qu'avec désormais 6 vitesses, elle est plus polyvalente qu'auparavant. Renforcée de long en large, elle peut encaisser jusqu'à 500 Nm. L'exemplaire que nous avons ici dispose de la boîte manuelle.

Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

Néo-rétro

Si les Porsche 911 ont toujours été des autos confortables, la 993 ne déroge pas à la règle. Bien au contraire, l'assise est tout bonnement parfaite, avec un excellent maintien. Les baquets en cuir ont fière allure et vieillissent bien, ce qui démontre une bonne qualité. À bord, on découvre le tableau de bord caractéristique des 911, avec les cinq cadrans derrière le volant, la clé à gauche et l'option cuir étendu, relativement rare sur les 993. On s'y sent très bien, mais le cerveau s'interroge : est-ce une ancienne ou une 911 moderne ? Si le confort est bon, l'ambiance fleure bon le néo-rétro. Je commence à comprendre pourquoi les passionnés de la marque fantasment tant sur cette génération de 911. La confirmation finale, je l'ai eue en écoutant les vocalises. Même sans échappement sport ou ligne, le Flat-6 nous fait profiter de somptueuses vocalises. Cela m'avait manqué !

Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puristePorsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

Terminons la visite de l'intérieur avec un point marquant : la souplesse des suspensions. Même sur chaussée dégradée, nous avons l'impression d'être sur des nuages. Aucun mouvement de caisse désagréable, aucune secousse malvenante, aucun tremblement diesellesque : du confort pur. Un vrai plaisir. Évidemment, la Porsche 993 Carrera 4 n'est pas une voiture familiale, les places arrière sont donc à réserver à des enfants, tandis que le volume du coffre est compris entre celui d'un scooter et d'un Scénic. Il se trouve amputé de quelques décilitres à cause du réservoir à carburant, ce dernier comprenant 92 litres (optionnel). En définitive, il s'agit d'un bel intérieur, oscillant entre luxe et sportivité.

Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

Forme olympique

Le Flat-6 conserve sa cylindrée de 3.6 litres, avec une puissance similaire aux Carrera : 272 chevaux. Notons que la 993 Carrera 4 phase 1 n'a été produite que durant un unique millésime : 1995, à 2 884 exemplaires. Il s'agit donc d'une auto très rare. Avec 330 Nm de couple disponible à 5 000 tr/m, il ne faut pas hésiter à monter dans les tours pour ressentir un "coup de pied au cul", c'est très flagrant et c'est là que réside le plaisir d'un bloc atmosphérique ! Très en forme, cette belle Carrera 4 ne rechigne pas à prendre de la vitesse à la moindre sollicitation. Véritable machine plaisir, elle envoûte par sa sonorité. "Il ne faut pas hésiter à freiner fort pour remettre du poids sur l'avant" précise Xavier. Il est vrai que la transmission intégrale modifie quelque peu la répartition des masses entre l'avant et l'arrière. Pour autant, la belle n'est pas amorphe, bien au contraire. Les 272 étalons sont bien là. Et le plaisir aussi.

Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puristePorsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

Le Flat-6 est désormais tout en aluminium, depuis la génération 964, afin de gagner quelques précieux kilos. En revanche, la 993 a inauguré de nouveaux composants, tant pour encaisser le supplément de couple qu'améliorer le vieillissement et les performances : les pistons sont renforcés, ainsi que les bielles et soupapes. Le boîtier électronique Bosch a aussi été revu tandis que la ligne d'échappement fait aussi peau neuve. L'embrayage à commande hydraulique, disponible dès 1995, permet un passage plus rapide et facile des rapports. Par la suite, la puissance évoluera à 285 chevaux avec l'ajout du Variocam, adaptant la longueur des tubulures d'admission en fonction du régime moteur. Le millésime 1995 est donc très spécifique pour les Carrera 4 !

Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

Son seul défaut...

Au niveau des performances, la 993 Carrera 4 de 272 chevaux effectue le 0 à 100 km/h en seulement 5,6 secondes, avec des reprises dans la très bonne moyenne et une vitesse de pointe de 270 km/h. Mais plus que les données théoriques, c'est le ressenti à bord qui contribue au charme de cette 911 : le châssis est incroyable, comme aimanté à la route, sans survirage ou sous-virage excessif. Tout a été conçu pour favoriser le plaisir de conduite. Les aides à la conduite sont assez minces, mais il y a l'ABS, l'anti-patinage et même l'ABD, qui est un différentiel de freinage. Ajoutons à cela un freinage puissant, qui s'explique par la présence de quatre gros disques de frein ventilés (derrière d'élégantes jantes à cinq branches de 17 pouces) et nous obtenons là une voiture parfaitement homogène. Enfin presque, car elle a un défaut majeur. Elle est la dernière représentante de son espèce, la 996 et les générations suivantes ayant succombé au refroidissement liquide et à un embonpoint non négligeable... Et comme ce qui est rare est cher, cette 911 type 993 coûte très cher en occasion...

Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puristePorsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste
Porsche 911 (993) Carrera 4 : le choix du puriste

Faut-il acheter une 993 Carrera 4 ?

Oui ! Mais comme toute 911, il convient de disposer d'un entretien irréprochable sous peine de mauvaise surprise. Bien conçu, le Flat-6 ne souffre d'aucun reproche quant à sa fiabilité, pourvu que les révisions soient effectuées dans les délais (et non seulement le kilométrage !). Alors bien sûr, il faudra accepter une consommation en cycle mixte tutoyant les 12 litres aux 100 kilomètres. Mais à la vue du plaisir procuré, c'est une bien maigre contrainte. Ami(e)s puristes, je comprends votre amour pour la 993... Comptez 65 000 € pour un exemplaire en bon état...
 

3 arguments3 contre-arguments
Ligne aguicheuse
Performances
Grande fiabilité
Cote très très élevée
Difficile à trouver
...

Partager cet article

Repost 0

Qu'en dîtes-vous ?