AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15

Thomas DROUART      1 Décembre 2015       Porsche 6 cylindres Allemandes Années '10

AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15

C'est désormais une tradition depuis 1999, la version GT3 constitue la variante sportive de la 911. Mais pas la plus extrême, car le titre est réservé à la GT3 RS. La 911 GT3, c'est en quelque sorte la plus confortable des Porsche de course mais aussi la plus sauvage des Porsche de route. Un compromis renouvelé pour la troisième fois en 2014 et qui promet des performances encore plus démoniaques. Mais qu'en est-il vraiment ?

 

Fiche technique
 Modèle Porsche 911 GT3
 Moteur 3.8 6 cylindres en ligne 475 chevaux
 Dimensions 4,54 x 1,85 x 1,27 mètre
 Masse 1 430 kg
 Commercialisation 2014 - 2015
 Côte moyenne 130 000 €
 0 à 100 km/h 3"5
 Vitesse max 315 km/h
 Consommation 12,4 l/100 km
 Date et lieu 10 juin 2015, Le Mans
AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15

Toujours plus. Porsche a officialisé la GT3 sur la cinquième génération de 911 (la 996) en 1999. Un modèle qui a pour but d'offrir une nouvelle expérience à ses clients, vanté dès ses débuts pour sa capacité à descendre sous la barre des 8 minutes sur le prestigieux circuit du Nürburgring. Depuis, la génération 997 a également bénéficié d'une version GT3. Des versions plus extrêmes GT3 RS ont été éditées, jusqu'à 415 chevaux et même 500 chevaux pour la redoutable 911 (997) GT3 RS 4.0. Mais quand Porsche a renouvelé la 911 pour la sixième fois, les choses ont un peu changé. Le décrochage est avant tout esthétique avec une ligne profondément réagencée pour cette 911 cru 991. Une ligne de caisse plus haute, un capot plus long et une ligne somme toute plus agressive. C'est encore plus le cas dans cette déclinaison GT3 à pare-chocs plus volumineux et aileron fixe plus imposant encore que celui de la 997 GT3.

AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15

De la gueule. Cependant, les ingrédients restent les mêmes. Les pare-chocs de cette 911 (991) GT3 s'inspirent de ceux de sa devancière. Mais le tout a été davantage ajouré dans un seul but : accentuer le côté sportif. On notera également les grilles presque pleines qui faciliteront le travail des fabricants de modèles miniatures ! L'aérodynamique affiche un Cx à 0,33 très correct mais supérieur à celui de la 997 (0,28). Faire moins bien, ce n'est pas dans les habitudes de la firme, qui s'est largement rattrapée sur d'autres points. La première, c'est le style. Les amateurs de la ligne de cette septième génération de Porsche 911 apprécieront l'audace et les évolutions apportées. Pour les autres, le bilan risque d'être plus mitigé. Pour la première fois, une version GT3, habilitée à aller sur piste donc, n'est pas proposée en boîte manuelle. Certes, la PDK, surtout équipée de palettes au volant est un exemple d'efficacité, mais une alternative traditionnelle aurait certainement redonné le sourire à de nombreux porschistes.

AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15

Pour la piste. En définitive, la ligne est tout de même sacrément désirable et il serait mentir que l'on désirerait pas l'avoir dans notre garage ! À l'arrière, on remarque l'aileron en polymère ainsi que les ailes élargies pour l'occasion de 48 millimètres. Toujours en quête d'allègement, la 911 GT3 demeure une stricte deux-places et maintient son poids total à 1,4 tonne, soit à peine 20 kg de plus que la 997. Mais pour les ingénieurs, la tâche fut ardue car le modèle de 2015 intègre pour la première fois de série l'essieu arrière directeur. Il en découle une tenue de route en hausse, des vitesses de passage en courbe encore plus impressionnantes. Ce n'est pas tout, toute la partie chassis a été copieusement optimisée avec des supports moteurs actifs qui améliorent la rigidité, l'amortissement piloté et la vectorisation du couple qui sont intégrés de série aussi. Le freinage est toujours bien mordant, tant avec les disques en acier de série que les disques carbone-céramique affichés en option pour le prix d'une Renault Twingo neuve. L'ensemble est ainsi cohérent et permet d'affirmer que cette 911 GT3 n'a pas perdu son caractère : c'est un modèle développé pour la piste et ses performances en attestent.

AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15

20 pouces. La première Porsche 911 était montée sur des jantes de 15 pouces de diamètre. C'était une taille tout à fait correcte en 1964 mais qui n'a cessé de croître, de presque un pouce pour chaque génération de 911. Ainsi, le diamètre minimal de jante proposé sur la génération 991 est de 19 pouces. Pour la version GT3, c'est même du 20 pouces et visuellement parlant, cela ne paraît pas démesuré pour autant. Les disques de frein sont eux aussi d'un fort beau volume. Notons également l'écrou de serrage central, désormais de série qui permet un changement plus rapide de jantes, un dispositif clairement orienté pour la compétition. Sous le capot (arrière bien entendu), le Flat-6 répond toujours présent avec une cylindrée inchangée depuis la 911 (997) GT3 restylée, à 3.8 litres. Il fait de nouveau l'impasse sur le turbo mais parvient tout de même à maintenir sa consommation. Une sportive pure et dure ?

AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15

475 chevaux. Le 6-cylindres à plat, typique de Porsche reçoit un carter sec. Par rapport à la 997, il affiche des reprises inférieures à très bas régime mais au-delà, la différence est perceptible. Les accélérations sont franches, 3,5 secondes pour le 0 à 100 km/h en mode launch control et 4 secondes sans. Des performances similaires à celles de la GT3 RS sortante. La zone rouge est repoussée à 9 000 tr/m et la belle distille une sonorité toujours aussi magique. La boîte PDK manque peut-être d'authenticité mais elle permet des passages de rapport éclair, sous une sonorité digne d'un modèle de course. Le mode Sport accentue encore le phénomène, laissant les 475 chevaux hurler et procurer à son pilote et son passager des sensations assez uniques. Le chassis, violon d'Ingres de la marque est toujours autant remarquable tandis que les quatre roues directrices rendent le comportement sécurisant et dynamique.

AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15

Pas si chère. Le bilan est donc relativement positif. La 991 GT3 est bien née et a su apporter des améliorations suffisantes pour l'avenir de la 911. La mécanique, toujours dénuée de turbo reste tout à fait noble, il n'y a bien que la boîte PDK qui pourrait rébuter les porschistes mais son efficacité compense son manque de noblesse. La carrosserie est très exposée, notamment la jupe avant. Neuve, cette GT3 est proposée à moins de 140 000 € hors options, un tarif relativement raisonnable à ce niveau de puissance et pour cause : la concurrence est généralement plus chère. Les options sont coûteuses, en revanche, et une 911 GT3 vendue sans option est extrêmement minoritaires ! Une version Cup a vu le jour cette même année. Quant à la déclinaison GT3 RS, elle affiche maintenant 500 chevaux et un design nettement plus sophistiqué, presque tuning.

AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15

Aérodynamique. À l'arrière, l'aileron et ses supports et même le capot sont en polymère afin de gagner du poids. L'aérodynamique a été particulièrement travaillée pour trouver le meilleur compromis entre esthétique et efficacité. Le collecteur à résonance fut conçu d'un seul tenant afin d'améliorer la circulation des flux d'air et d'optimiser la respiration du moteur. Les feux de la 911 (991), plus agressifs que sur la génération 997 sont à LED et finissent cet arrière résolument sportif. Contrairement aux versions plus "sages", la GT3 dispose d'un aileron fixe et d'un diffuseur arrière incluant deux sorties d'échappement sport centrales. Le Pack Club Sport est proposé gratuitement en option. Il intègre un arceau-cage, une ceinture de sécurité 6 points, un pré-équipement pour coupe-batterie et un extincteur avec support. C'est le département Porsche Motorsport qui se charge de l'installation.

AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15

Rappel constructeur. Soulignons un dernier point qui a son importance. La 911 GT3 fut présentée en 2013 au salon de Genève mais la production en série n'a débuté réellement qu'en 2015 avant de s'achever... En 2015, le jour du lancement du restylage de la 991. Les premiers exemplaires ont dû retourner à l'atelier pour une vérification après que cinq exemplaires aient subi une combustion spontanée. Les modèles produits pour le millésime 2015 en sont exemptés. Il s'agit du seul véritable soucis technique rencontré. Pour le reste, c'est une mécanique fiabilisée et bien qu'il y ait de nombreuses innovations, l'ensemble respire la solidité et la qualité.

AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15

Large. L'arrière est assez monumental et permet de mieux se rendre compte des ailes élargies. La consommation est maintenue aux alentours de 12 litres aux 100 kilomètres en cycle mixte, ce qui demeure tout à fait raisonnable pour une mécanique atmosphérique... Qui n'a pas sacrifié ses performances sur l'autel du bonus-malus écologique.

AG96 • Porsche 911 (991) GT3 '15
Faut-il acheter une Porsche 911 (991) GT3 ?

La 991 GT3 est une réussite sur bien des points. Elle a su faire évoluer le concept de la GT3 tout en délicatesse, insufflant des innovations ici et là dont la plus remarquable est sans conteste les quatre roues directrices. Très aboutie et performante, elle montre une évolution significative, conjuguant un aboutissement réel à des capacités toujours repoussées. En occasion, elle est vendue quasiment au prix du neuf à cause de sa rareté et du nombre d'exemplaires tiré assez faible.
 

3 arguments
3 contre-arguments
Ligne réussie
Performances
Technologies embarquées
Côte très élevée
Pas de boîte manuelle
Options coûteuses


Référence article : AG96 • Version 3.1


Commentaires