AG72 • Porsche 911 (901) 2.0 E '68

Thomas DROUART      7 Juillet 2014       Porsche 6 cylindres Allemandes

AG72 • Porsche 911 (901) 2.0 E '68

Lancée début 1963, la 911 de première génération a rapidement connu un beau succès, après la 356. La gamme est composée des modèles 911 S, 911 L et de la 911 T, qui constitue l'entrée de gamme. Afin d'améliorer sa tenue de route, la 911 connaît une discrète modification de carrosserie, qui modifia radicalement son comportement. Revue de la 911 E, un modèle méconnu mais novateur.

 

Fiche technique

Modèle Porsche 911 2.0 E
Moteur 2.0 6 cylindres à plat 140 chevaux
Dimensions 4,16 x 1,61 x 1,32 mètre
Commercialisation 1968 - 1969          2 826 exemplaires
Côte moyenne 55 000 €
0 à 100 km/h 9"0
Vitesse max 215 km/h
Consommation 10,5 l/100 km
Date et lieu 15 juin 2014, Le Mans
AG72 • Porsche 911 (901) 2.0 E '68

Lancée en 1948, la Porsche 356 était réputée pour ses performances mais aussi pour son châssis, issu de la Volkswagen Coccinelle, sain et joueur. La 911, entièrement revue utilise une toute nouvelle plateforme depuis sa sortie en 1963. La gamme est alors composée du modèle 911 T, en entrée de gamme et son 2.0 litres de 110 chevaux, la 911 L, compromis de 130 chevaux et enfin la 911 S, sportive de la gamme, toujours en 2.0 litres mais avec 160 chevaux cette fois-ci. Si elles héritent toutes du célèbre six cylindres à plat (Flat-6 pour les intimes), ce n'est pas le cas de la sage 912 qui se contente d'un 4 cylindres de 90 chevaux.

AG72 • Porsche 911 (901) 2.0 E '68

En 1968, Porsche décide de modifier quelques peu la 911. Pas de nouvelle génération à l'horizon (les Caisse-G n'interviennent qu'en 1973), la firme de Stuttgart optera donc pour une amélioration du modèle existant. Cela se traduira par une modification du comportement routier. L'empattement (distance entre les roues avant et arrière) est augmenté de 5,8 centimètres, sans pour autant toucher aux dimensions de l'auto. On se retrouve ainsi avec les roues davantage tirées vers les coins, ce qui améliore son comportement en courbe. L'esthétique n'est que peu atteinte, il faut vraiment avoir une version pré-1968 et une 911 E côte à côte pour saisir les changements opérés.

AG72 • Porsche 911 (901) 2.0 E '68

Produite en 1968 et début 1969, la 911 E n'aura vécu qu'une courte année avant de succomber à une augmentation de la cylindrée. Cette 911 2.0 E aura donc permis le développement d'un châssis revu, donc la gamme héritera progressivement, sans dénaturer la ligne tout en préservant et en embellissant son comportement. Dernière 911 à motorisation 2.0 litres, elle est aujourd'hui un modèle collector, en raison de sa rareté (moins de 3 000 exemplaires) et son aspect novateur pour l'époque.

Les jantes Fuchs, ici en 15 pouces, ne sont probablement pas d'origine car d'un pouce plus petites d'origine. Elles finissent toutefois à la perfection ce profil si caractéristique.

AG72 • Porsche 911 (901) 2.0 E '68

Avant que la 911 E ne vienne améliorer le comportement du modèle, des poids (jusqu'à 50 kg) étaient placés dans les butoirs du pare-choc avant. Une solution un brin rustique, doublement compensée à partir de 1971, quand la 911 2.2 litres reçoit une barre antiroulis à l'avant. La 911 E conserve donc une silhouette très proche de celle des modèles antérieurs. Classée dans la catégorie "Classic", elle fait également partie des 911 dont le nom de code en interne est "901". Nombre prévu à l'origine comme appellation des 911 avant que Peugeot ne dépose le brevet des nombres à trois chiffres à zéro central !

AG72 • Porsche 911 (901) 2.0 E '68

La 911 est avant tout un mythe, c'est une ligne, une philosophie et un certain art de vivre. Le soin porté aux détails est tout simplement incroyable quand on se remémore que la belle est cinquantenaire. Autant indémodable qu'intemporelle, elle a su instaurer ses codes stylistiques qui guidèrent les générations suivantes, encore un demi-siècle après. Les traditions, toujours les traditions...

 

AG72 • Porsche 911 (901) 2.0 E '68

Avec les changements opérés par ce modèle, la 911 a affûté son caractère sportif tout en conservant sa polyvalence. En quête d'originalité, Porsche a osé différents coloris, plus ou moins voyants, afin de toucher un public plus large, à l'image de ce jaune, qui sera repris plusieurs fois dans la gamme et qui figure toujours dans la gamme colorée du constructeur sous le nom de "Jaune Vitesse".

AG72 • Porsche 911 (901) 2.0 E '68

Le Flat-6 s'est assez vite forgé la réputation qu'il a encore aujourd'hui. C'est pour cette raison que le 6 cylindres à plat est resté inchangé sur la E. À ce sujet, le E est l'initiale de "Einspritz", qui signifie "Injection" en Allemand. C'est en effet la première 911 a en bénéficier.

 

AG72 • Porsche 911 (901) 2.0 E '68

Faut-il acheter une 911 E à moteur 2.0 litres ? Prévoyez tout d'abord une enveloppe suffisamment large de près de 60 000 €. Il vous faudra ensuite prévoir une éventuelle restauration suivant l'état de la carrosserie et surtout de la mécanique. Cette 911 est l'accession à un mythe. Inutile de s'inquiéter d'une éventuelle décôte future...

Référence article : AG72 • Version 3.0


Commentaires